Sante

Un nouvel équipement innovant pour diagnostiquer le cancer au CHU d’Angers

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Nouvel équipement au CHU d’Angers : le TEP SCAN numérique.

Hier, le CHU d’Angers et l’Institut de Cancérologie de l’Ouest ont inauguré leur nouvel équipement pour diagnostiquer le cancer. C’est le TEP SCAN numérique, entré en service début septembre au sein de l’hôpital d’Angers. Une avancée majeure pour la guérison du cancer.

Cet équipement novateur s’appelle TEP SCAN numérique. Il a été financé à hauteur d’un million d’euros par le Comité du Maine-et-Loire de la Ligue contre le cancer et représente un progrès majeur en matière d’imagerie nucléaire pour diagnostiquer un cancer et certaines pathologies neurologiques et vasculaires. Le CHU d’Angers et l’Institut de Cancérologie de l’Ouest (ICO) font partie des rares structures sanitaires française à disposer d’un équipement aussi innovant. Le TEP SCAN Vereos est entré en service depuis mardi avec son premier patient. De fait, le temps d’examen pour ce dernier a été réduit de moitié (15 minutes environ), la quantité de produit traceur injectée a elle aussi été réduite, et une meilleure détection des lésions est désormais possible. « De manière très schématique, on va détecter les cellules cancéreuses en utilisant du glucose tracé. Les cellules cancéreuses étant très consommatrice de sucre, on peut les localiser beaucoup plus facilement, tout en observant l’évolution de la masse tumorale » explique Olivier Morel, responsable de la médecine nucléaire à l’ICO. L’équipement aura coûté au total 2,26 millions d’euros.

Pourtant, l’imagerie TEP n’est pas une première à Angers. La toute première caméra TEP est entrée au CHU d’Angers en 2003, suivie d’une seconde en 2011. La nouvelle caméra TEP SCAN Vereos vient donc remplacer l’équipement de 2011. 7.000 examens TEP (contre environ 2.000 en 2010) ont été réalisés à l’ICO et au CHU d’Angers en 2019.