Le Premier Ministre Edouard Philippe dévoile le « Plan Vélo » à Angers.

DR – Le Premier Ministre Edouard Philippe dévoile le « Plan Vélo » à Angers.

Le Premier Ministre dévoile aujourd’hui à Angers le « plan vélo » de son gouvernement, qui comprend 25 mesures attendues depuis des mois afin de développer massivement son usage sur les trajets domicile-travail des Français.

Edouard Philippe accompagné de son nouveau ministre de la Transition écologique François de Rugy et de la ministre des Transports Elisabeth Borne. Il dévoile ce « plan vélo » qui s’inscrit dans un projet plus large pour les transports, la future loi d’orientation des mobilités (LOM), qui doit être présentée en octobre avant son adoption l’an prochain par le parlement.

Le Premier ministre Edouard Philippe a indiqué dans la Presse quotidienne Régionale, la volonté de l’exécutif de « développer très vite l’utilisation du vélo » pour essayer de rattraper des pays à la météo pourtant moins clémente comme les Pays-Bas où il représente 26% des modes de déplacement ou l’Allemagne (10%).

« Notre objectif est de passer de 3%, ce qui n’est quand même pas beaucoup, à 9% d’ici à 2024. Pour respecter la qualité de vie, pour être à la hauteur des enjeux de la transition écologique, pour des questions de santé, développer l’utilisation du vélo – pas forcer mais encourager l’utilisation du vélo – c »est prioritaire », a souligné le chef du gouvernement.

Au cours de l’après-midi, Edouard Philippe multiplie les rencontres, avec la présentation du dispositif et échanges avec les associations de cyclistes et de sécurité routière de Maine et Loire, puis la politique vélo sur la ville d’Angers et enfin une rencontre  avec des entreprises de prêts de vélos aux particuliers, de maintenance, signataires de l’IKV (indemnité kilométrique vélo) avant le présentation du plan vélo et mobilité actives.

« Sas vélos »

Parmi les mesures prévues, la création d’un fonds destiné à cofinancer avec les collectivités locales des infrastructures pour assurer la continuité des pistes cyclables, telles que des ponts ou des tunnels au niveau de rocades ou d’échangeurs d’autoroutiers.

Ce fonds sera doté de 350 millions d’euros sur sept ans, soit 50 millions d’euros par an.

Autre mesure, la création d’une indemnité vélo prise en charge par l’entreprise. Ce forfait annuel pourra aller jusqu’à 400 euros par an. Il sera obligatoire dans la fonction publique à partir de 2020 mais d’un montant de 200 euros annuel. En revanche, il restera facultatif dans le secteur privé. Une opération déjà mise en place à la Ville d’Angers et au Département de Maine-et-Loire, la collectivité départementale étant pionnière en la matière.

Une opération qui se substituera à l’indemnité kilométrique, jugée trop compliquée par Matignon. Egalement prévue, la systématisation en ville de « sas vélos », c’est-à-dire d’espaces réservés aux bicyclettes entre les feux tricolores et une ligne où doivent s’arrêter les voitures. Le double sens cyclable, déjà obligatoire dans les zones à 30 km/h, sera étendu à toutes les rues à 50 km/h en agglomération, sauf en cas de danger avéré.

Le gouvernement a aussi décidé de s’attaquer au vol de bicyclettes, en rendant obligatoire la pose d’un numéro d’immatriculation sur les vélos, anciens comme neufs. Ou en demandant à la SNCF de construire davantage de parkings sécurisés dans les gares.

Enfin, l’Etat souhaite inculquer la culture du vélo aux enfants. En mettant en place à l’école primaire un programme intitulé « savoir rouler », il veut que chaque élève de l’Éducation nationale sache pédaler avant l’entrée au collège, de la prévention et de la sécurité pour les plus jeunes aussi .

Ce qui laisse dire au Député local LREM Mathieu Orphelin et initiateur de ce »Plan vélo », « c’est déjà une certitude : le gouvernement est au rendez-vous pour ce Plan Vélo ! »

 

Publié le 14/09/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Transport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 88 = 94

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

titre