Education

L’Université d’Angers en mouvement, attractive et de plus en plus innovante en 2019

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – L’Université d’Angers a fait son entrée cet été au classement de Shanghai, récompensant les meilleurs établissements à l’échelle mondiale.

L’heure de la rentrée a sonné pour les 24.456 étudiants de l’Université d’Angers (hors master). Le moment idéal pour faire un bilan des années passées et le résumé des nouveautés pour cette rentrée 2019…

L’Université d’Angers a donné ce matin sa conférence de rentrée. Toujours aussi attractive d’année en année, elle est aujourd’hui indissociable du paysage angevin. 500 étudiants supplémentaires sont comptabilisés en septembre 2019 sur les deux campus d’Angers (quartiers Belle-Beille et Saint-Serge). Pour rappel, l’UA propose principalement des licences LMD, des pluripass, des DUT, des formations ingénieur et des diplômes d’état infirmier. Pour cette rentrée, elle a ouvert 4.755 places en filière licence, soit 143 de plus que l’année dernière sur la même période. 2 filières manquent de places disponibles : la Licence 1 de Psychologie (avec 273 étudiants non acceptés) et la Licence 1 de droit (43 étudiants non acceptés). « C’est une première de refuser des étudiants en droit » confie Christian Roblédo, président de l’Université d’Angers. On retrouve également cette attractivité auprès de la filière Polytech, avec une nette augmentation des candidatures acceptées. Polytech propose désormais 4 spécialités : automatique et informatique, bâtiment, qualité génie biologique et santé). « Une centaine d’étudiants ont été acceptés en plus de l’année dernière » se félicite le président de l’UA.

L’Université d’Angers a également fait son entrée au classement de Shanghai durant l’été pour la première fois de son existence. Elle intègre le classement complémentaire, entre la 901ème et la 1.000ème place. Autre récompense qui a le mérite d’être soulignée : l’obtention du label Bienvenue en France. Ce dernier a pour vocation de soutenir les efforts des établissements d’enseignement supérieur auprès des étudiants étrangers. De fait, 126 nationalités sont représentées par le 2.719 étudiants internationaux. « Nous garantissons une excellente qualité d’accueil pour les étudiants et leurs familles » souligne Jean-René Morice, vice-président culture, initiatives et communication à l’UA. À cette occasion, 2 diplômes en Gestion de patrimoine (Master en formation initiale et Titre CGP en formation continue) de la Faculté de Droit, d’économie et de gestion ont obtenu l’accréditation European Financial Planner, soit le plus haut niveau européen. « L’université d’Angers devient ainsi la 1ère université française à obtenir ce niveau d’accréditation. C’est un véritable atout pour les étudiants qui sortiront diplômés en 2018 et 2019 » confirme Sabine Mallet, vice-présidente formation et vie universitaire.

Notons également la mise en place d’un partenariat avec Le Mans Université sur des laboratoires, des projet lauréats du Programme Investissements d’Avenir, ou le développement de la 1ère année commune aux études de santé grâce au PluriPASS, etc. Dans cette perspective, les universités d’Angers et Le Mans pourraient déployer des filières STAPS (Le Mans Université) et Psychologie (UA) sur les 2 territoires ou encore la création d’une composante commune dédiée à la Santé et aux activités physiques.

Les nouveautés 2019

Une nouvelle école universitaire de recherche s’est créée dans le but d’attirer les meilleurs étudiants de master et doctorat. Elle s’appelle LumoMat-E, c’est la nouvelle école de l’Université d’Angers pour inventer l’électronique de demain…

Quant au cursus santé (médecine, pharmacie, maïeutique, odontologie, kiné, ergo), il est en pleine évolution d’ici la rentrée 2020. « À la rentrée 2020, les candidats aux études de santé (médecine, pharmacie, sage-femme, odontologie, kiné, ergo) auront 2 possibilités d’accès équivalentes : soit par PluriPass, soit par n’importe quelle licence » précise Sabine Mallet. En effet, les étudiants devront suivre un module de 96h « Coeur santé » en plus des matières de leurs filières et auront la possibilité de passer un examen spécifique et un oral en fin de leur L1, L2 ou L3 (psychologie, droit, chimie, SVT, etc.). Toutes les licences de l’Université d’Angers et du Mans seront concernées. Il n’y a pas de cursus ou de spécialités privilégiés.

Enfin, l’UA innove pour cette rentrée avec une nouvelle formation pour préparer un parcours médico-social, le Rebond M2S. « Ce seront les bacheliers des séries technologiques ST2S et professionnelles ASSP qui sont principalement concernés » explique Sabine Mallet. 2 classes de 25 étudiants seront déployées dont une à Angers afin de préciser le projet professionnel de l’étudiant pour lui permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour la poursuite de ses études. « Des cours de français, de maths, d’anglais, de biologie-chimie ou de sport seront enseignés ».

Des travaux d’architecture

Le bâtiment de la Passerelle, sur le campus de Belle-Beille, va faire l’objet d’une extension du côté de la rue Lakanal. Sa surface va être doublée (+ 1.000 m2 répartis sur les 2 niveaux). Les services d’information et d’orientation, le pôle mobilité, le relais Handi 3A et la salle artistique de l’Université d’Angers seront installés dans un bâtiment plus grand d’ici la rentrée 2021. Un nouveau bâtiment de la vie étudiante spécialement dédié pour les associations et les animations étudiantes va ouvrir ce jeudi, jour Campus Day. Il s’appellera Parenthèse, et se positionnera sur le lieu de l’ancienne cafétéria Astrolabe.

Dernière nouveauté à signaler pour l’amélioration de la vie étudiante : la création d’une application mobile Univ’Angers pour faciliter l’accès aux infos pratiques, aux emplois du temps, les changements de salle et les différents services étudiants proposés. Elle sera disponible courant septembre sur IOS et Android.