Angers

19 excès de vitesse enregistrés sur la RD 771 dans le Maine-et-Loire

Publié

le

19 excès de vitesse enregistrés sur la RD 771 dans le Maine-et-Loire (DR)

L’Escadron de Sécurité Routière de Segré-en-Anjou-Bleu effectuaient des contrôles de vitesse sur la RD771 hier après-midi.

Mardi 22 septembre, dans l’après-midi, l’EDSR 40 de Segré-en-Anjou-Bleu effectuait un contrôle de vitesse sur la RD771. 19 vitesses excessives ont été constatées par les motocyclistes sur cet axe limité à 80 km/h. Parmi les contrevenants, deux circulaient à des vitesses très élevées: le premier, un commercial normand âgé de 60 ans, dont le véhicule a été contrôlé à la vitesse de 141 km/h – le second, un résidant mayennais âgé de 25 ans qui, lui, circulait encore plus vite (154 km/h). Les permis de conduire ont été retirés sur le champ et les véhicules ont fait l’objet d’une immobilisation administrative sur les lieux du contrôle. Les deux conducteurs seront convoqués devant le tribunal de police d’Angers.

Toujours dans l’après-midi, une patrouille du peloton motorisé de Chemillé, en poste sur la commune de Lys Haut Layon, contrôle l’alcoolémie d’un conducteur âgé de 29 ans qui demeure dans le saumurois. Ce dernier présente un taux d’alcool de 0,58 mg/l d’air expiré. L’intéressé conduit sans permis, en état de récidive légale après avoir été condamné pour le même fait en 2017. Son véhicule n’est pas assuré et les formalités administratives (contrôle technique, carte grise) ne sont pas en règle avec le code de la route.

Un peu plus loin à l’est à Doué-en-anjou, une patrouille motocycliste du peloton motorisé de Vivy constate qu’un conducteur âgé de 21 ans circule sans être porteur de la ceinture de sécurité. Après vérifications, il s’avère que son permis de conduire est suspendu. Dépisté dans le cadre de la recherche d’une consommation de produits stupéfiants, le test est positif au cannabis.

Ces deux automobilistes devront s’expliquer devant le tribunal judiciaire d’Angers.

La surconsommation d’alcool, l’usage de produits stupéfiants et la vitesse excessive restent les facteurs déclencheurs de plus de 70% des accidents de la circulation les plus graves dans le Maine-et-Loire.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

97 − = 88