Politique

Christian Gillet répond une nouvelle fois à Christophe Béchu : « Monsieur le maire se trompe de cible »

Publié

le

Après avoir été pointé du doigt par le maire d’Angers, Christophe Béchu, dans un article chez nos confrères de Ouest-France, Christian Gillet répond.

Pointé du doigt par le maire d’Angers, Christophe Béchu, dans un article de nos confrères de Ouest-France sur le montant national record de la taxe foncière angevine, « le Département a toujours assumé les hausses de taux d’imposition sur le foncier en 2015 et en 2016 » précise le Département de Maine-et-Loire. Christian Gillet, président du Conseil départemental a rappelé que « Ces augmentations étaient inévitables et sont la conséquence directe d’un Département laissé en état de coma budgétaire et de dépenses non provisionnées, héritage des 10 ans de présidence à la tête du Département de Christophe Béchu, entre 2004 et 2014« .  Le Département précise qu’il « n’a pas augmenté le taux d’imposition pendant trois années consécutives tout en procédant à son désendettement et en investissant« . A partir de 2021, les recettes de taxe foncière sur les propriétés bâties ainsi que leurs taux seront de la responsabilité des communes. Christian Gillet invite alors le Maire d’Angers « à corriger à la baisse le taux de taxe foncière pour la ville « , qu’il trouve trop élevée.