Les Ducs d'Angers

Hockey-sur-glace : Victoire des Ducs d’Angers à l’arrachée 3-2 aux tirs au but et dans la douleurs face à Bordeaux

Publié

le

Victoire à l’arrachée aux tirs au but 3-2 Crédit : Seanna Photographie

Les Ducs d’Angers ont remporté leur premier match de la saison, à domicile, mais dans la douleur, aux tirs au but. Le réveil s’est fait dans le troisième tiers temps face à Bordeaux

De retour à l’Angers IceParc pour sa première rencontre de Ligue Magnus, les Ducs d’Angers se sont retrouvés en grande difficulté face à Bordeaux. Malgré les quelques arrêts de Florian Hardy dans le premier tiers, cela n’a pas suffit à stopper les offensives bordelaises. Sanctionnés à quatre reprises par une pénalité, les Ducs ont encaissé un premier but après 10 minutes de jeu en infériorité numérique. Une première réalisation signée Johnston. Dans le second tiers temps, Bordeaux n’a pas relâché ses efforts sur les cages de Florian Hardy. Avec un but venu de nul part sur un lob, Bordeaux a doublé la mise une nouvelle fois grâce à son attaquant Johnston. Des premiers pas sur la glace qu’Alexis Billard, coach adjoint des Ducs, n’a pas apprécié « le contenu, dans l’ensemble, n’est pas satisfaisant. Le début de la rencontre était vraiment bizarre, c’était brouillon, il n’y avait pas d’intensité parce qu’on est parti sur un faux rythme. On ne va pas se trouver d’excuses, notamment sur la préparation, toutes les équipes sont en manque de rythme« .

Un réveil en fin de match

En seulement deux minutes, les Angevins ont renversé la balance sur l’IceParc, après 45 minutes de jeu. Un come-back venu d’une confusion dans la défense bordelaise. Riley Guenther reprend le palet et vient battre le gardien adverse, qui avait perdu sa crosse juste avant. Une réduction du score qui redonne de l’énergie puisque, la nouvelle recrue, Philippe Haley égalise sur un rebond une minute plus tard. « On a profité d’un momentum pour relancer la machine, c’est le point positif de la rencontre. C’est également plaisant de voir Riley (Guenther) inscrire le premier but. C’est un joueur énergique, toujours souriant dans le vestiaire et ça a dû booster les gars » se réjouit Alexis Billard qui peut également remercier Florian Hardy, hauteur des nombreux arrêts tout au long du match, notamment deux arrêts décisif en prolongation et un 5 sur 5 aux tirs au but. Sur la glace, Dannick Bouchard, buteur décisif aux tirs au but ne s’attendait pas à une telle prestation de leur adversaire « ça fait plaisir de retrouver la glace. C’est vrai que l’on a fait beaucoup d’erreur et Bordeaux a eu beaucoup de chance pour pouvoir marquer. C’est une très bonne équipe mais on ne s’attendait pas à un tel jeu de leur part« . Les Ducs s’imposent donc 3-2 aux tirs au but.

Effectif des Ducs d’Angers :
Gardien : Hardy. Défenseurs : Smith, Coulombe (C), Llorca (A), Mannig, Hardowa, Dusseau. Attaquants : Giroux, Halley, Gaborit (A), Sylvestre, Serer, Bouvet, Di Dio Balsamo, Garnier, Guenther, Sarliève, Bouchard, Hamill. Coach : Brennan Sonne

Effectif des Boxers de Bordeaux :
Gardien : Fouquerel. Défenseurs : Lefebvre, Bourque, Richard, Paquin, Belisle, Rambelo, Levesque, Moisand (C). Attaquants : Hurtubise, Mulle, Guillaume (A), Desjardins, Gallet, Poudrier, Lamboley, Johnston, Arnaud, Labelle (A), Skinnars. Coach : Olivier Dimet

Buts : 3-2
T1 : 0-1 (SP) 10’42 – Johnston (assists : Skinnars, Belisle)
T2 : 0-2 27’39 – Johnston (assits : Levesque, Skinnars)
T3 : 1-2 45’52 – Guenther / 2-2 46’24 – Halley (assists : Coulombe, Giroux)
TAB : Angers : Bouchard (1) / Bordeaux : 0

Pénalités :
Angers : 20′
Bordeaux : 2′