Angers SCO

Angers SCO se lance le défi de la 5ème victoire à domicile demain soir face à Amiens

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Rachid Alioui : « Si on veut se maintenir, il faut gagner à domicile »

Demain soir, Angers reçoit Amiens à 20 heures pour le compte de la 8ème journée de championnat de Ligue 1. Après un début de saison inédit, le club angevin est désormais ex-aequo avec le PSG en nombre de points et 2ème au classement général.

À 20h demain soir au stade Raymond Kopa, le coup d’envoi sera donné pour la 8ème journée de championnat. Angers affrontera Amiens, actuellement 15ème au classement général avec 7 points. Malgré un début de compétition exceptionnel pour Angers, Stéphane Moulin reste prudent et garde la tête sur les épaules : « chaque match est une remise en question, on ne se pose pas de question… on prend ce qui est bien ». Angers SCO bénéficie cette saison d’une bonne entente collective sur le terrain qui amène une cohésion, tout en faisant ressortir les individualités de chaque joueur. « On n’a pas bénéficié de réussite, on a juste exploité le potentiel… il n’y a pas à s’enflammer, on est tout simplement nous même » note le coach angevin Stéphane Moulin. « On n’a pas changé nos habitudes, on n’est pas une équipe qui veut jouer la Ligue des Champions » sourit-il.

Chaque match un défi !

Amiens est une équipe à prendre une nouvelle fois au sérieux. Le projet de jeu d’Angers (jouer collectif) est en phase de prendre un tournant intéressant pour cette saison. « C’est pour cela, demain soir, on se lance le défi de la 5ème victoire à domicile » précise Stéphane Moulin. Pour rappel, les Noirs et Blancs avaient 12 points à la 14ème journée de Ligue 1 Conforama en 2018 (aujourd’hui ils ont 15 points à la 7ème journée).

Pourtant, demain soir, 3 joueurs restent incertains contre Amiens. Stéphane Bahoken, l’attaquant du Sco sorti à la 62ème minute contre Toulouse, a peu de chance de disputer le match de demain soir à cause d’une blessure à une cuisse. Vincent Manceau souffre, quant à lui, d’une légère entorse à une cheville sans gravité, et devrait pouvoir tenir sa place, comme Abdoulaye Bamba et Rayan Aït-Nouri, au repos cette semaine. En revanche, le doute subsiste encore pour Farid El Melali, qui ressent encore une gêne à un genou.

« Demain soir, on garde la même tactique : Régularité et solidarité sur le terrain » explique Rachid Alioui, auteur du doublé de mercredi soir contre la ville rose. « Amiens est un concurrent direct pour le maintien, on sera donc au rendez-vous ».