Hippisme

Quinté. Le Prix Ovidius Naso à Vincennes ce dimanche 29 septembre 2019.

Publié

le

Le Prix Ovidius Naso à Vincennes.

Direction Vincennes , ce dimanche 29 septembre 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix Ovidius Naso s’affronteront 13 partants. La course sera disputée sur 2850 mètres, et dotée de 67 000€

Dans cette épreuve, Cyriel d’Atom (4) a joué de malchance au moment d’être décalé pour son retour à Vincennes. Il avait des ressources. Physiquement, il est en pleine forme. Matthieu Abrivard est retenu à Cholet. Je change donc de pilote. Il découvre un bel engagement en tête. Il y a de l’opposition, mais il est capable de faire l’arrivée, indique Bart De Graeve

Les confidences de Geny

Christian Bigeon: Classic Haufor (1) n’était pas au mieux l’hiver dernier, mais il aligne les bonnes performances depuis plusieurs mois. L’opposition est de taille, surtout au second poteau. Il y a longtemps qu’il ne s’est pas présenté dans un tel état de forme à Vincennes. Il a encore une belle carte à jouer.

Gilles Lefebvre: Amour Orageux (2) est monté en pression à la suite du faux départ dernièrement et il a rapidement compromis ses chances. Il est tellement nerveux… C’est dommage car de condition, il est franchement bien. Dimanche, l’opposition est relevée, mais je le crois capable de prendre une place.

Jean-François Senet: Very First (3) a mis du temps à revenir au mieux après quasiment un an d’arrêt. Dimanche, il est bien engagé au premier échelon, mais l’opposition est nettement plus relevée que ces derniers temps en province. Il devra bénéficier de circonstances favorables pour accrocher la cinquième place.

Michel Lenoir: Balzac de Souvigné (5) n’était pas spécialement affûté dernièrement. Il a bien travaillé, notamment mercredi. Il n’a pas la prétention de l’emporter. Calaska de Guez s’annonce dure à battre. Mais il part en tête, sera déferré et sur une distance à son entière convenance. Je le vois finir parmi les cinq premiers.

Bruno Bourgoin: Brasil de Bailly (6) n’a pas démérité dernièrement mais il manquait d’une course. Il avait été un mois sans courir. Depuis, il a gagné en condition et va se présenter au top pour cet engagement sur mesure. L’opposition étant au second échelon, il devrait accrocher une place à l’issue d’un bon parcours.

Jean-Michel Bazire: Colonel (7) s’était imposé de belle manière à Enghien début août. Peu de temps après cela, il a été malade. Il a donc eu du retard dans sa préparation, mais nous serons à l’heure pour le meeting d’hiver. C’est une rentrée, ferré qui plus est. Il n’a pas de chance.

Alphonse Vanberghen: Balando (8) n’a été devancé que par Calaska de Guez qu’il va retrouver, en dernier lieu. Prendre notre revanche ne sera pas facile. Mais il demeure toujours aussi compétitif. Il a besoin d’une course à l’économie pour donner sa pleine mesure. Avec un parcours limpide, il est capable de terminer à l’arrivée.

Arnaud Desmottes: Baladin Hongrois (9) n’a pas été drivé au mieux en dernier lieu. J’ai perdu la deuxième place en lui donnant une course dure. Il a bien récupéré. Cette fois, il doit rendre vingt-cinq mètres. Il faudra venir sur les autres. Calaska de Guez et Clarck Sotho lui barrent le chemin du succès, mais une place reste à sa portée.

Jean-Michel Bazire: Calaska de Guez (10) a failli être dirigée vers le GNT. Je me suis ravisé. Elle vient de s’imposer à trois reprises sur ce parcours. Est-ce que la passe de quatre est envisageable? On ne va pas l’en empêcher… La jument est restée en bonne forme. L’opposition principale, c’est Classic Haufor et la rentrante, Chica de Joudes.

Jan Vanhoucke: Cicero Noa (11) a enchaîné les courses cet été. Aussi, je lui ai accordé un petit break. Il avait trouvé la piste un peu dure ce jour-là et s’en est ressenti pieds nus. Il me paraît très bien au travail. Il faudra rendre la distance et affronter une solide opposition, mais il devrait faire sa course et terminer à l’arrivée.

Loïc Bernard Martin: Clarck Sotho (12) vient de surprendre agréablement. Il a travaillé jeudi matin en ligne droite; il volait. On n’a pas voulu courir l’étape de Cherbourg où l’on redoutait Calaska de Guez. Finalement, la pensionnaire de Jean-Michel Bazire s’est rabattue sur ce quinté et sera dure à battre. Mon cheval a sa place à l’arrivée.

Alain Laurent: Chica de Joudes (13) a bénéficié d’un break. Elle n’a pas couru depuis le printemps, mais elle a du travail derrière elle. Elle me paraît bien, même si comme souvent je la trouve un peu enrobée. L’engagement est bon et elle court souvent bien sur sa fraîcheur.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 10-1-12-13-5-9-8-6 La synthèse de presse: 10 – 1 – 13 – 9 – 7 – 12 – 5- 8

L’arrivée: 13-5-1-8-4

RTL:
Europe 1:
Le Parisien : 10-6-1-12-9-13-8-5-
Ouest France: 10-1-9-12-8-13-11-2
Sud Ouest :1-12-9-10-8-13-5-11
Paris Turf :10-1-13-9-12-8-5-11

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 2 =