Angers SCO

Angers SCO : la tribune Saint-Léonard devrait voir le jour en 2022

Publié

le

Future tribune Saint Léonard du Stade Raymond Kopa. Crédit : SABH

Saïd Chabane, président du SCO d’Angers, entouré de Christophe Béchu, maire d’Angers et Bruno Huet, architecte de la nouvelle tribune Saint-Léonard, a présenté la future tribune Saint-Léonard dont les travaux ont démarré il y a quelques jours.

Elle se fait attendre depuis des mois, et pourtant, la nouvelle tribune Saint-Léonard ne pointe toujours pas le bout de nez. L’ancienne tribune avait été détruite en juin 2019, mais un an plus tard, le ruisseau Mongazon et un virus ont retardé l’avancée de la future structure de 5 139 places « qui sera le trait d’union entre les tribunes Colombier et Coubertin » explique Bruno Huet, l’architecte de la tribune. Une tribune qui sera également « un lieu de vie » comme le souhaiterait Saïd Chabane, le président du SCO, puisque la tribune accueillera également « deux amphithéâtres, une boutique de sport, un restaurant gastronomique, un espace de co-working et des bureaux… » se réjouit le président qui verra son nouveau bijou voir le jour fin 2021 pour une livraison au premier trimestre de 2022. Les travaux de fondations et de gros oeuvre ont débuté cette semaine.

Un stade aux normes UEFA

Si l’avenir est encore incertain, l’arrivée de la tribune favorisera la tenue de compétitions européennes puisqu’elle permettra au stade Raymond Kopa d’être aux normes UEFA. L’éclairage de la pelouse répondra à au critère de 2 500 lux demandé par l’UEFA, mais également sur des points de sécurité avec un « PC sécurité avec vue sur tout le stade dans l’angle de Saint-Léonard et Colombier« , de l’accueil de la presse et des spectateurs, ainsi que de nombreux autres points. La tribune Saint-Léonard sera, comme dans les premières années du stade Bessonneau à l’époque, la tribune présidentielle, avec des vestiaires et 25 loges. La tribune Jean Bouin va donc subir des modifications avec un rabaissement de la tribune et une surpression du tunnel des vestiaires pour ajouter deux rangs de places, la capacité totale devraient donc se porter à 19 350 places.

Un impact sur la ville

Haut de 15,5m sur les extrémités et 21m au centre, la tribune Saint Léonard aura bien évidemment un impact sur la ville. Si les frais de la tribune devraient s’élevé à hauteur de 30 millions d’euros, rien n’est financé par la ville. Cependant, la destruction du mur situé rue Saint-Léonard va permettre l’agrandissement de la chaussée avec des pites cyclables plus sécurisées, ainsi que la réalisation d’un parvis au pied de la tribune. Christophe Béchu, n’a pas manqué de précisé que le club avait un impact sur la ville « un club et une ville, par définition, leurs images se retrouvent. Il y a eu une valorisation du territoire ces dernières années, au travers de l’image du SCO« , après avoir expliqué que les aménagements du club et la signature du bail emphytéotique pour le stade permettent le développement des autres clubs sur Angers du fait de « l’autonomie financière du club ».

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + = 5