Culture

Lancement d’un concours international d’architecture pour la construction d’un ouvrage de protection du portail occidental de la cathédrale d’Angers

Publié

le

Le ministère de la Culture (DRAC des Pays de la Loire) lance un concours international d’architecture pour la construction d’un ouvrage de protection du portail occidental de la cathédrale Saint-Maurice d’Angers, classée au titre des monuments historiques par liste de 1862.

En 2009, lors de travaux de nettoyage du portail occidental de la cathédrale d’Angers, un ensemble rare de polychromies médiévales et modernes a été découvert. Une longue campagne d’études menée par la Drac a conduit à la restauration du portail, du printemps 2018 à l’été 2019. Au XIIIe siècle, une large et profonde galerie est construite devant la façade occidentale de la cathédrale.

C’est grâce à la protection de cet imposant ouvrage, démoli en 1807, que le portail, ses sculptures et surtout ses polychromies nous sont parvenues dans l’état exceptionnel de conservation que nous connaissons aujourd’hui.

Les études menées par la DRAC depuis plusieurs années ont conclu que seule la construction d’une nouvelle protection pérenne permettrait de protéger durablement cet ensemble.

Les études historiques et archéologiques ont permis de documenter les dispositions anciennes de la galerie médiévale. Les données recueillies n’ont cependant pas été jugées suffisantes pour envisager une reconstitution à l’identique de la galerie ancienne. L’hypothèse de la reconstitution ayant été écartée, l’ouvrage destiné à protéger le portail sera donc une création contemporaine.

La Commission nationale du patrimoine et de l’architecture du ministère de la Culture, compétente pour apprécier les projets sur monuments historiques, a validé, le 4 juillet 2019, ce parti inédit de construction d’une galerie contemporaine protégeant le portail sur la façade occidentale de la cathédrale médiévale.

Les orientations retenues dans le cahier des charges soumis au concours d’architecture ont fait l’objet de nombreux échanges avec la ville et le diocèse d’Angers, favorables à ce dispositif.

Le ministère de la Culture (DRAC des Pays de la Loire), propriétaire de la cathédrale prend l’engagement de financer en totalité la construction de la galerie, les opérations archéologiques et l’organisation du concours. Il finance également les travaux sur la façade occidentale, restaurée à cette occasion. Pour financer l’ensemble de ce projet, une enveloppe financière de 2,4 M€ a été prévue.

L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture (Oppic), établissement public du ministère de la Culture, assiste la DRAC dans la conduite de l’opération.

Déroulement du concours
L’appel à candidatures a été lancé le 17 septembre et s’achève le 31 octobre 2019.
À l’issue d’une phase de sélection des dossiers, cinq candidats seront retenus à la fin du mois de novembre.

Leurs esquisses seront évaluées par un jury international qui fera son choix final en juin 2020. Les études avant travaux débuteront à l’automne 2020. Le début de la construction est envisagée en 2021.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

61 − = 53