Education

Le personnel du CFA 49 en colère suite à un remaniement administratif

Publié

le

© Crédit photo David PILLET – Une lettre ouverte du personnel du CFA Éducation Nationale de Maine-et-Loire a été adressée au recteur de l’Académie de Nantes.

Le GRETA propose une offre de formations pour tous les publics : les salariés d’entreprises, les jeunes en insertion professionnelle, les demandeurs d’emploi, mais aussi toute personne qui souhaite se former à titre individuel. Le personnel du CFA Éducation nationale de Maine-et-Loire (CFAEN 49) a adressé aujourd’hui au recteur de l’Académie de Nantes une lettre pour l’alerter sur les conséquences de sa décision de faire disparaître la structure par une fusion avec le GRETA. « Nous sommes en colère et en souffrance » peut-on lire sur leur communiqué. Cette mesure fait suite à la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage qui se mettra en place en janvier 2020.

Les conséquences ne seront pas des moindres. Selon le personnel du CFAEN49, ces changements se traduiront « par une augmentation des heures d’enseignement pour les formateurs comprise entre 25% et 56% sans aucune contrepartie financière ». Quant aux personnels administratifs, d’entretien et de restauration, « ils subiront une perte de salaire équivalente à 1 mois de salaire sur une année » peut-on lire sur le tract. Une réorganisation des effectifs mettraient en péril la formation des futurs apprentis en plein cœur de l’année scolaire. Un remaniement administratif dénoncé par le personnel du Centre de Formations du Maine-et-Loire, laissé sans réponse (comme indiqué sur le communiqué) malgré les requêtes envoyées aux différentes instances du ministère de l’Éducation nationale.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + = 14