Tech

L’art, la recherche et les entreprises ligériennes ne font plus qu’un grâce à l’événement « Culture au Futur »

Publié

le

© Crédit photo Région Pays de la Loire – Lancement officiel mardi soir au Quai d’Angers de la 1ère saison de Culture au Futur avec 400 acteurs du monde économique et culturel des Pays de la Loire.

Culture au Futur est un concept inédit conçu par CreativeTech sous l’impulsion de la Région Pays de la Loire. Son but : fédérer les acteurs économiques, culturels et technologiques ligériens en les impliquant dans un projet commun. Baptisée L’incroyable Manufacture, la première saison de Culture au Futur met au premier plan 5 trinômes ligériens – entreprises / artistes et chercheurs – afin de valoriser leur travail en commun.

C’est le premier temps fort des Pays de la Loire où l’art, l’industrie et la recherche vont se côtoyer. Projet lancé par la région, Culture au Futur s’inscrit dans la stratégie culturelle régionale déployée il y a 2 ans. Lancée officiellement mardi soir au Quai à Angers, Culture au Futur est une expérimentation totalement inédite. Pendant plusieurs mois, 5 artistes (1 par département) investissent 5 fleurons industriels et artisanaux pour y faire renaître « l’incroyable manufacture », thème central de cette première saison. Des projets innovants établis en commun avec le monde de l’art, de la recherche et de l’entreprise vont voir le jour à l’horizon 2020.

Suite à un appel à projets lancé au printemps dernier, 60 candidatures ont été reçues pour participer à Culture au Futur. 5 artistes ont été finalement sélectionnés en juillet dernier à l’occasion d’un jury présidé par Fabrice Hyber, parrain de cette première édition. « Nous voulons faire rayonner l’excellence des métiers de l’industrie et accélérer sa capacité à déployer les avancées technologiques qui viennent renforcer les savoir-faire de notre région » explique Christelle Morançais, Présidente de la Région des Pays de la Loire. L’Incroyable Manufacture constitue ainsi la source d’inspiration qui guidera et animera les différents ateliers de travail rassemblant artistes, entreprises et chercheurs ligériens. Lancés depuis le mois de septembre, les ateliers Culture au futur permettent aux artistes de créer une œuvre en lien avec les entreprises et les laboratoires de recherche afin d’associer des compétences techniques, des compétences de recherche et développement et des compétences créatives pour susciter la création de nouvelles œuvres à partir de supports technologiques ou de matériaux nouveaux.

Les 5 trinômes en lice par département

En Maine-et-Loire, la collaboration s’est faite entre le Groupe ZEKAT, la Compagnie MÊTIS et Polytech Angers. La compagnie Mêtis propose de mettre en scène les technologies du Groupe Zekat (en particulier un bras de levage) à travers un spectacle de 30 minutes en mettant en scène les dystopies et les utopies liées aux machines.

En Loire-Atlantique, la collaboration s’est faite entre ALGAM, le collectif ORUM et l’Université de Nantes afin de créer la première guitare connectée au monde, la Lag HyVibe pour proposer un nouveau format de spectacle immersif en s’appuyant sur la spatialisation du son et de l’image.

En Mayenne, la collaboration s’est faite entre Toiles de Mayenne, Pietro Seminelli et l’Université du Mans. L’ambition est de créer un nouveau matériau, écologique, recyclé/recyclable, et aux propriétés techniques et acoustiques innovantes.

En Sarthe, la collaboration s’est faite entre Colart, Elladj Lincy Deloumeaux et l’Université de Nantes. L’objectif est de proposer d’exposer des produits à différentes réactions chimiques ou physiques (texture, fluidité…) pour montrer que la peinture est une matière vivante.

En Vendée, la collaboration s’est faite entre Mulliez-Flory, Maud Louvrier-Clerc et Sébastien Lahaye Polytech Angers-Atelier NAN dans le but de se focaliser sur le parcours du vêtement : ses matières premières, sa conception, sa fabrication et son recyclage, en prenant en compte les dimensions d’innovation technique (capteurs, fibres intelligentes,…), sociales et environnementales de ce dernier.

Les prototypes des œuvres, issus de ces ateliers, seront mis en scène autour du thème commun « L’incroyable manufacture » et seront dévoilés au public lors d’un événement qui viendra conclure la séquence à l’occasion du printemps de l’innovation 2020.