Gastronomie

Budget participatif 2019 à Angers : installer une « tente anti-gaspi » sur le marché de la place Leclerc

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Joïc Orzolenc représente le projet n°13 soumis au vote pour les angevins jusqu’au 21 octobre.

La lutte contre le gaspillage alimentaire fait partie des priorités pour la ville d’Angers. Au travers de l’association angevine SolidariFood, Joïc Orzolenc propose de mettre en place une tente « anti-gaspi » sur le marché de la place Leclerc d’Angers afin de collecter les stocks de produits invendables ou non distribuables aux consommateurs.

Dans le cadre du budget participatif 2019, une idée favorisant la solidarité et la lutte contre le gaspillage alimentaire : la mise en place d’une tente « anti-gaspi » place Leclerc lors du marché le samedi matin. Concrètement, elle permettrait de stocker les produits des maraîchers sans exception. Ces produits sont soit des invendus, soit des denrées non-commercialisables de part leurs caractéristiques. « L’objectif de ce projet est de pouvoir récupérer ces produits pendant la durée du marché pour les stocker sur un stand dédié à cet effet. Ils seront ensuite distribuer aux consommateurs gratuitement » explique Joïc Orzolenc, co-fondateur et coordinateur de l’association SolidariFood. Le tri permettra de diviser les denrées alimentaires en deux sous-catégories : les produis consommables qui seront distribués au public gratuitement et les produits non-consommables qui seront directement envoyés pour le compostage à l’aide d’un tri-porteur. « J’insiste vraiment sur le fait que notre projet n’est pas une aide alimentaire mais plus un projet anti-gaspillage participatif ». En effet, les personnes profitant des denrées distribuées seront invitées à venir collecter à leur tour lors du prochain marché les produits auprès des maraîchers. « C’est un projet qui veut créer une communauté entre les angevins pour que chacun s’engage à donner un peu de son temps pour créer un roulement dans la main d’œuvre ».

À terme, Joïc Orzolenc aimerait équiper tous les marchés d’Angers d’une tente « anti-gaspi », en prenant en compte les fruits, les légumes, les produits de boulangerie et même certains produits frais. Inspirée par le projet rennais La Tente des Glaneurs, la ville d’Angers accordera 6.000€ au projet s’il est sollicité lors du vote par les angevins. « De toute manière, notre projet sera appliqué un jour où l’autre dans le cadre du prolongement de la loi Garot dans le cadre du Plan National Alimentation » sourit Joïc. Les tentes anti-gaspillage sont une bonne alternative pour lutter, de manière éthique et sociale, contre le gaspillage alimentaire.

Quelques rappels pour aller voter

Il vous reste quelques jours pour aller voter pour les 5 projets qui vous tiennent à cœur pour la ville d’Angers parmi les 48 proposés. Nouveauté de cette année, 2 de vos choix devront être orientés végétal. Tous les angevins peuvent voter à partir de 11 ans. Rendez-vous dans l’un des points de vote pour déposer votre bulletin dans l’urne. Les projets sélectionnés seront réalisés dans les 2 ans à venir. 5 thèmes sont représentés : Culture et Rayonnement / Confort et Embellissement / Végétal / Loisirs, sports et éducation / Éco-citoyenneté. Quelques projets de l’an dernier sont déjà visibles dans les différents quartiers d’Angers comme l’installation de pièges à frelons asiatiques, la mise en place du fil touristique traversant la ville, l’installation de ruches, la création de l’arbre numérique au Parc Saint-Serge, l’installation de cendriers dans plusieurs lieux public ou divers projets artistiques. Plus de renseignements à L’Agora du budget participatif, place du Ralliement à Angers.