Environnement

Budget participatif 2019 à Angers : « un parcours astronomique pour montrer la fragilité de notre planète »

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Paul Blu présente le projet n°21 dans le cadre du budget participatif 2019 : la fragilité de la Terre à l’échelle du système solaire.

Paul Blu est passionné d’astronomie et a décidé de retenter sa chance dans le cadre du budget participatif 2019 d’Angers. Son concept, développer un parcours astronomique expliquant notre système solaire pour sensibiliser tous les publics à la fragilité de la Terre au sein du système solaire. Une initiative qui s’inscrit dans le respect de l’environnement pour faire prendre conscience de la richesse de la planète bleue.

Inscrit dans la thématique Culture et Rayonnement de la ville, le projet de Paul Blu mérite d’y prêter une attention particulière. « L’idée m’est venue il y a 20 ans lorsque j’ai visité le parcours astronomique de Normandie… j’ai été impressionné par la faiblesse de la taille de la Terre par rapport au soleil » sourit Paul Blu. Passionné d’astronomie, il a voulu à son tour attirer l’attention des angevins sur la fragilité de notre planète dans l’espace, et plus généralement dans la galaxie. « On croit souvent que l’on est le centre du monde, alors qu’en fait à l’échelle de l’univers, on est plus petit qu’un grain de sable ». En s’appuyant sur le respect de l’environnement et de la biodiversité, l’angevin aux 83 printemps propose de disposer une maquette linéaire de 4,5 km expliquant l’ensemble du système solaire, en partant du bord de la Maine (à proximité du CHU) jusqu’au Lac de Maine. « Les 8 planètes du système solaire seraient représentés dans cette gigantesque fresque à l’échelle d’un milliardième ». De fait, la Terre se situe à 150 millions de km du Soleil ; elle serait donc située à 150 mètres du Soleil sur la fresque. « Je souhaiterais disposer des panneaux sur les espaces afin d’expliquer notre galaxie pour permettre aux gens de faire une balade ludique, en se sensibilisant à la protection de notre planète ».

En effet, l’influence de notre système solaire est méconnue du grand public. « Le domaine astronomique n’est pas suffisamment représenté à Angers » sourit Paul Blu. L’année dernière, il avait pourtant tenter sa chance auprès des collectivités locales, sans succès. Arrivé 19ème lors du budget participatif 2018, seuls les 16 premiers projets avaient été retenus. « Je retente ma chance cette année en espérant créer le déclic auprès des plus jeunes également qui pourraient venir sur le temps scolaire s’informer sur notre planète ». Même si la fresque géante n’est pas encore réalisée, la ville d’Angers a soumis l’idée de mettre en place des panneaux numériques avec un système de QR Code à scanner pour obtenir les explications complémentaires. Un projet audacieux qui verra peut-être le jour d’ici 2021, à vous de voter !

Quelques rappels pour aller voter :

Il vous reste quelques jours pour aller voter pour les 5 projets qui vous tiennent à cœur pour la ville d’Angers parmi les 48 proposés. Nouveauté de cette année, 2 de vos choix devront être orientés végétal. Tous les angevins peuvent voter à partir de 11 ans. Rendez-vous dans l’un des points de vote pour déposer votre bulletin dans l’urne. Les projets sélectionnés seront réalisés d’ici 2021. Pour cette deuxième édition, 1 million d’euros seront une nouvelle fois alloué pour la mise en place des idées. 5 thèmes sont représentés : Culture et Rayonnement / Confort et Embellissement / Végétal / Loisirs, sports et éducation / Éco-citoyenneté. Quelques projets de l’an dernier sont déjà visibles dans les différents quartiers d’Angers comme l’installation de pièges à frelons asiatiques, la mise en place du fil touristique traversant la ville, l’installation de ruches, la création de l’arbre numérique au Parc Saint-Serge, l’installation de cendriers dans plusieurs lieux public ou divers projets artistiques. Plus de renseignements à L’Agora du budget participatif, place du Ralliement à Angers.