Urgent

Le Casino Shop du boulevard du Roi René d’Angers ouvrira à partir de mercredi 24h/24 sans aucun personnel la nuit : la réaction du Maire d’Angers

Publié

le

Credit AM – Christophe Béchu a condamné l’annonce concernant l’élargissement des horaires d’ouverture 24h/24 du Casino Shop du boulevard du Roi René.

Le cabinet du maire d’Angers a reçu une lettre du groupe Casino datant du 1er octobre. Sans avoir communiqué au préalable, il est annoncé que le Casino Shop du boulevard du Roi René ouvrira 24h/24 et 7 jours sur 7 sans aucun personnel. Le démarrage de ce test sera effectif à compter de mercredi prochain. Explications.

Lors du conseil de communauté de lundi prochain, Christophe Béchu formulera un vœu pour le groupe Casino. Après l’ouverture de l’hypermarché de la Roseraie le dimanche après-midi sans personnel, c’est au tour du Casino Shop du boulevard du Roi René d’élargir ses horaires d’ouverture 24h/24 et 7jrs/7. « Je présenterai un vœu pour dénoncer une provocation qui est arrivée par une lettre sans que je sois prévenu au préalable » dénonce le maire d’Angers, Christophe Béchu.

Sur cette lettre, le Groupe Casino étend « répondre aux désirs de nos clients et de leur proposer le meilleur service » avec une nouvelle expérimentation sur la ville d’Angers : « l’élargissement des horaires d’ouverture 24h/24 avec une extension d’ouverture de 20h30 à 8h00 en semaine et le dimanche de 13h à 8h00 en libre-service » sans aucun personnel. Le démarrage de ce test étant acté au mercredi 16 octobre prochain. « Ça suffit, je formulerai dès lundi un vœu dont le principe sera présenté aux 30 maires présents et aux 101 conseillers communautaires, dont Frédéric Béatse », actuel opposant à la mairie d’Angers. « Nous réunirons très vite ensuite les syndicats autour de la table ».

Dans cette lettre est précisée que les clients pourront circuler librement pour faire leurs achats avec « la présence d’un agent de sécurité n’exerçant aucune activité commerciale ». Le maire d’Angers, outré, en appel au modèle de société que l’on souhaite créer : « Cette situation est navrante et inquiétante pour l’avenir. C’est un non-sens économique et social d’ouvrir un magasin la nuit sans personnel. J’en appelle à une prise de conscience citoyenne pour agir rapidement ».