Hausse du taux de la taxe d’habitation par 41 communes du Maine-et-Loire.

DR – Hausse du taux de la taxe d’habitation par 41 communes du Maine-et-Loire.

Pour une partie des contribuables, la promesse n’a pas été tenue. Alors que le gouvernement leur avait annoncé une réduction de 30 % sur le montant de leur taxe d’habitation (TH), s’ils rentraient comme 80 % des foyers français dans les critères de revenus, ils ont pu constater que la réalité était parfois un peu moins enthousiasmante. Pourquoi ?

Parce que leur commune et/ou leur intercommunalité a augmenté de façon plus ou moins sensible son taux de taxe d’habitation en 2018, ce qui a contrebalancé la remise annoncée. Si vous êtes concernés et que vous avez déjà reçu votre avis d’imposition de Taxe d’Habitation 2018, l’information figure tout en haut de la feuille.

Au total, en France, ce sont plus de 6.000 collectivités (communes et intercommunalités) qui ont majoré en 2018 leur taux de Taxe Habitation. Pour nombre d’entre elles, il s’agit purement et simplement de compenser la baisse des dotations financières en provenance de l’État, en Maine-et-Loire ce sont 41 communes qui sont concernées.

La Direction générale des finances publiques a dévoilé les taux votés par toutes les collectivités de France en 2018… et mis en avant celles qui ont pratiqué des augmentations. En Maine-et-Loire , on dénombre ainsi près de 41 communes qui ont revu à la hausse leur taux de Taxe d’Habitation. Toujours selon les chiffres de la DGFP, les intercommunalités du Maine-et-Loire n’ont fait aucune augmentation de leur taux.

Hausse du taux de la taxe d’habitation par 41 communes du Maine-et-Loire.

En Maine-et-Loire, les augmentations n’explosent pas et restent mesurées. En tête du classement, c’est la commune de Pouancé ou du moins la commune nouvelle d’Ombrée d’Anjou qui voit son taux qui augmente de 1,1% puis une autre commune nouvelle Lys haut Layon – Vihiers de 1%. La commune de Cheffes qui n’est pas une commune nouvelle et voit son taux augmenté de 0.5%, tout comme sa voisinne Tiercé avec une évolution de 0.2%. 37 autres communes suivent entre 0.3 et 0.04%. Seule et unique grande ville du département a fait évoluer son taux, c’est Cholet avec une augmentation du taux communal de la taxe d’habitation de 0.19%.

Pour le Sénateur LR de Maine-et-Loire Stéphane Piednoir « S’il est vrai que dans le Maine-et-Loire, un certain nombre de communes ont augmenté le taux applicable à la taxe d’habitation, c’est avant tout pour continuer à investir et mener des projets de proximité pour leurs administrés. Cela est d’autant plus injuste de leur reprocher que les communes ont subi une baisse des dotations de l’État de 13 milliards sous le précédent quinquennat ! Je tiens par ailleurs à signaler la particularité des communes nouvelles, que nous connaissons bien dans le département, qui sont engagées dans un processus de convergence fiscale sur plusieurs années, et qui peut aussi expliquer ces hausses. » 

Publié le 12/10/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Citoyenneté

Comments

  • Ne pas confondre hausse en % et hausse en points. Exemple, la taxe de Pouance augmente de 1.1 points, mais cela fait presque 8% de hausse !!!!!

    Pat 12 octobre 2018 23 h 50 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 1