Tensions autour d’une conférence sur la PMA à Angers. « Le débat d’idée ne saurait être le prétexte à des débordements délinquants. » prévient le Préfet.

Crédit Google . Le réseau angevin antifasciste et le collectif Émancipation ont appelé au rassemblement devant la salle du Doyenné à Angers, le vendredi 19 octobre en soirée pour protester contre la tenue de la conférence organisée par le Cercle Anjou Conférences et intitulée « PMA sans père, révision des lois bioéthiques ».

Le réseau angevin antifasciste et le collectif Émancipation ont appelé au rassemblement devant la salle du Doyenné à Angers, le vendredi 19 octobre en soirée pour protester contre la tenue de la conférence organisée par le Cercle Anjou Conférences et intitulée « PMA sans père, révision des lois bioéthiques ».

Cette conférence doit se tenir salle du Doyenné à proximité immédiate d’un local abritant des associations proches de la contestation annoncée. Aussi, la Préfecture de Maine-et-Loire a demandé au Cercle Anjou Conférences d’accepter la proposition qui lui a été faite de tenir la conférence dans une autre salle municipale afin de prévenir tout risque à l’ordre public. Malgré la démarche de médiation engagée par la municipalité, « les organisateurs de la conférence ont refusé cette alternative. » indique la Préfecture de Maine-et-Loire dans un communiqué.

Aussi la Préfecture et la ville d’Angers en appellent « au sens civique des protagonistes pour que soient garanties les libertés de réunion et d’expression et qu’en aucun cas l’ordre public ne puisse être troublé par le comportement de certains participants. »

Afin de prévenir tout débordement, un dispositif de sécurité spécifique sera mis en place et aucune violence ne sera tolérée. « La responsabilité de ceux qui contreviendraient à l’ordre public sera engagée et les sanctions prévues par le code pénal appliquées. » poursuivent les services de l’Etat dans leur communiqué « La ville d’Angers n’hésitera pas à tirer toutes les conséquences vis-à-vis des personnes morales impliquées. »

« Dans le respect des valeurs démocratiques, le débat d’idée ne saurait être le prétexte à des débordements délinquants. » conclut le Préfet hier soir.

Publié le 19/10/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Citoyenneté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

82 + = 84