Maine-et-Loire. Ils innovent avec une solution pour ouvrir les huîtres sans bobo

Maine-et-Loire. Ils innovent avec une solution pour ouvrir les huîtres sans bobo

Maine-et-Loire. Ils innovent avec une solution pour ouvrir les huîtres sans bobo

65% des français consomment des huîtres chaque année. Certains s’en privent faute de savoir les ouvrir. Parmi ceux qui s’y lancent, environ 2000 accidents domestiques sont enregistrés chaque année.  Le Groupe Bobet, installé à Champtocé-sur-Loire (Maine-et-Loire) et dans la Sarthe lance deux produits novateurs, O’Knife, un couteau à huîtres à ouverture facile et O’Safe, une moufle de protection en cotte de mailles inox. Ces innovations brevetées pourraient simplifier la préparation des repas de fin d’année et constituer une idée cadeau originale et intelligente pour les fêtes

Avec une production annuelle d’environ 81 000 tonnes d’huîtres en France, les français restent très attachés à ce produit naturel, authentique, convivial et qui s’inscrit dans la tradition. Ils sont 65% à consommer ces coquillages régulièrement ou occasionnellement (3 fois/ an en moyenne – 8 à 9 huîtres par personne et par repas). Toutefois, leur ouverture pose souvent problème et freinent certains consommateurs (les personnes âgées qui représentent pourtant les plus gros consommateurs, les femmes, les jeunes…).

Une innovation française brevetée

O’Knife, une ouverture sans résistance. Après avoir étudié plusieurs approches, le fabricant travaillait depuis trois ans sur un procédé d’ouverture assistée par percussion. Aujourd’hui, le couteau est opérationnel et fait l’objet d’un brevet déposé en France et en Europe (extension mondiale en cours).D’apparence similaire à une lancette à huître classique, le couteau O’knife est en réalité équipé d’un système intégré qui vient assister l’utilisateur par percussion rapide quand celui-ci commence à exercer une pression. La gestuelle reste la même que dans le cas d’un couteau classique, mais la percussion permet à la lame de pénétrer facilement dans le coquillage. L’ouverture est plus propre, rapide et elle réduit les risques liés au dérapage de la lame. Sa durabilité a été testé avec succès (min. 50.000 huîtres en parfait état de fonctionnement).D’abord lancé auprès des professionnels (ostréiculteurs et restaurateurs) en mars 2014, une campagne de communication grand public cautionnée par Christian Perria, champion du monde des écaillers (2064 huîtres ouvertes à l’heure), sera déployée en fin d’année.

Simple d’utilisation, facile d’entretien et inusable !

Entièrement produite sur le site angevin de Champtocé-sur-Loire, la moufle O’safe (une moufle de protection en cotte de mailles inox.) est ambidextre. Elle s’enfile très facilement et s’ajuste automatiquement au poignet. Utilisée à l’ouverture des coquillages, par la main qui tient l’huître, opposée au couteau, elle permet de parer aux coups de couteaux non intentionnels mais aussi de prévenir des éventuelles coupures dues au frottement de la main avec les coquilles d’huîtres. Une bien meilleure protection que le traditionnel torchon imbibé d’eau ! Le nettoyage s’effectue simplement au lave-vaisselle ou manuellement à l’eau chaude. Utilisé dans des conditions normales, le produit peut être conservé à vie. Il est aussi adapté pour le travail de découpe de la viande et du  poisson.

Si les français et plus généralement les européens, sont de gros consommateurs d’huîtres, certains marchés internationaux sont également significatifs (Japon, Etats-Unis, Russie, Australie, etc.). Aujourd’hui, le Groupe Bobet créé une entité distincte, Novac, afin de commercialiser ces produits aux particuliers. Aujourd’hui, Novac met l’accent sur le référencement en distribution alimentaire et spécialisée (univers de la cuisine – art de la table).

Publié le 21/10/2014

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Tags:
Catégories:
Angers · Business · Cholet · Economie · Edition · Saumur · Segré · Vie locale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 7