Angers

Angers Loire Développement accompagne une entreprise au départ pour … Brissac-­Quincé

Publié

le

Credit Sodemel. Ici, la zone Actiparc de Brissac-­Quincé, où s'implantera Pyramidor en 2015

Credit Sodemel. Ici, la zone Actiparc de Brissac-­Quincé, où s’implantera Pyramidor en 2015

Alors que l’agglomération angevine peine à attirer de nouvelles entreprises, hier via un communiqué transmis à la presse, Angers Loire Développement a indiqué avoir « accompagné Pyramidor dans son projet d’implantation et de développement » à Brissac-­Quincé sur la Communauté de Communes Loire Aubance.

Angers Loire Développement précise que « la société Pyramidor, installée aujourd’hui à Saint­Barthélémy-d’Anjou, a signé un compromis de vente avec la SODEMEL, pour l’achat d’une parcelle de 3 500 m2 sur la zone d’activités Anjou Actiparc des Fontenelles à Brissac-­Quincé sur la communauté de Communes Loire Aubance. »

« Créée en 1936, l’entreprise de Saint-Barthélémy ­d’Anjou dispose d’un savoir-­faire unique dans l’impression de cartes personnalisées et d’étiquettes adhésives de haute finition. Composée d’une équipe de 25 personnes, la société a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 3.3 millions d’euros. Sur le terrain, 45 commerciaux multicartes travaillent pour Pyramidor partout en France.

A l’étroit dans ses locaux de Saint-­Barthélémy ­d’Anjou, la société dirigée par Mme Le Roux s’est tournée vers une solution immobilière nouvelle, en adéquation avec son souhait de disposer d’un outil moderne sur un terrain de 3 500 m2. » poursuit l’agence de développement économique angevine dans son communiqué.

Dans ce dossier, La Communauté de Communes Loire Aubance accueille l’entreprise sur son territoire et favorisera son installation et son intégration.Angers Loire Développement a accompagné Pyramidor dans son projet d’implantation et de développement et La SODEMEL a proposé le terrain et cède la parcelle à la société (montage en SCI). Elle assure l’aménagement global de la zone de Fontenelles.

Après la perte du contrat Linky, Christophe Béchu nous avait indiqué, lors d’une conférence de presse récente, avoir cherché avec les fabricants, un terrain disponible sur Angers pour les accueillir,malheureusement les propositions du Président de l’agglomération angevine n’avait pas reçu l’aval de la société CG/Ziv.

Dans ce dossier du transfert de la société Pyramidor, mis à part la valorisation de la Sodemel qui deviendra en janvier prochain un satellite de l’agglomération angevine avec l’absorption de la Sara, Angers Loire métropole ne sort pas gagnante de l’opération et même dans l’entourage du Président de l’agglo on n’indique qu’« il n’y pas de polémique » sans plus de précisions sur l’opération. « A force de se battre, on finit par voir des entreprises arriver sur le territoire » indiquait encore dernièrement Jean-­Pierre Bernheim, vice-­président de l’agglomération angevine en charge de l’économie au magazine Angers mag.

Au final, pour le moment, l’agglomération communique plus sur les départs que sur les arrivées et voit filer 25 salariés et un chiffre d’affaires de 3,3 millions d’euros sur une zone d’activités soutenue par le Conseil général de Maine-­et­-Loire. Si il faut se féliciter de l’opération conduite par la Sodemel, faut-il pour autant laisser partir les entreprises installées sur l’agglomération malgré les mètres carrés disponibles dédiés au entreprises ?

Anthony Marsault

Mis à jour et précisions d’Angers Loire Développement:

Depuis fin 2013, Angers Loire Développement a élargi son périmètre d’action au Pôle Métropolitain Loire Angers.
A la demande des communautés de communes du Loir, Vallée Loire-Authion et Loire-Aubance, l’agence exerce les missions suivantes sur leur territoire :
– Commercialisation du foncier et de l’immobilier professionnels.

– Assistance à maîtrise d’ouvrage auprès des collectivités sur les questions de développement économique.

– Promotion et animation du tissu économique.

Il s’agit là d’une volonté clairement exprimée par le Schéma de Cohérence Territoriale, qui vise à renforcer la solidarité et la complémentarité entre les EPCI du Pôle Métropolitain dans le champ économique.

Dans le cas d’un transfert d’une entreprise d’un EPCI à un autre, une règle a été établie et appliquée dans le cas présent.
Elle consiste à proposer systématiquement une solution d’implantation ou de développement sur le territoire d’origine de l’entreprise (ici Angers Loire Métropole).
Cependant, il est bien évident que l’entreprise reste l’unique décisionnaire quant à son choix d’implantation.

Après propositions, Pyramidor a privilégié une implantation à Brissac-Quincé, notamment pour se rapprocher d’une partie importante de sa clientèle de viticulteurs.

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store, plus d’infos, de vidéos et de services 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. iroq

    22 octobre 2014 at 18 h 44 min

    A l’heure où la réforme territoriale a pour but de supprimer le Conseil général, qui permet dans notre département de faire vivre la marque Anjou, un transfert d’entreprise d’Angers à Brissac avec l’appui d’ALM n’a rien de choquant. Au contraire, il faut renforcer les synergies au sein du département. Car Angers existe grâce à l’Anjou. Et inversement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

62 + = 71