Business

Jeune talent en devenir, au cœur de Monplaisir à Angers, elle redonne vie à vos chaises et fauteuils !

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Florence Remoué, artisan tapissier, diplômée du CAP de tapissier garnisseur.

Après l’appel à projets lancé en mai dernier, les jurys régionaux ont désigné les lauréats de chaque région française pour le concours Talents des Cités 2019. Parmi les 2 lauréates en Pays de la Loire, deux angevines dont Florence Remoué, fondatrice de la jeune micro entreprise Madame a du crin. Spécialisée dans la tapisserie d’ameublement, l’atelier est situé depuis plus d’un an au sein du quartier Monplaisir d’Angers, dans le box-service n°8.

Créé sous l’égide du Ministère chargé de la Ville et du Logement, le concours Talents des Cités a pour but de valoriser et rendre plus visibles des initiatives au sein des quartiers prioritaires des villes françaises. Au total, une trentaine de créateurs d’entreprises et porteurs de projets on été récompensés et labellisés Talents des Cités au sein des régions. En Pays de la Loire, 2 lauréates angevines viennent d’être récompensées.

Sélectionnée pour son parcours, la viabilité économique et financière de son projet, l’impact de son activité et sa mission d’ambassadrice sur le quartier Monplaisir, Florence Remoué et son entreprise Madame a du Crin vient d’être labellisée Talent des Cités. « C’est une bonne surprise pour moi » sourit Florence Remoué. Travaillant auparavant au sein d’une librairie spécialisée dans la bande-dessinée, c’est en 2016 qu’elle entame une formation adulte de reconversion professionnelle dans le domaine de la tapisserie d’ameublement. « J’avais cette idée qui me titillait, une envie de passer à un métier manuel » explique-t-elle. C’est en 2017 que la jeune entrepreneure obtient son CAP de Tapissier Garnisseur avant de fonder son atelier Madame a du crin, un an plus tard en 2018. « J’aime le travail de la matière. Je trouve que la tapisserie est une belle synthèse des matériaux qui m’intéressent le plus car je travaille le bois, le tissu, le cuir et la matière crin, d’où le jeu de mot » confie Florence Remoué.

« La tapisserie de l’ameublement, c’est découvrir ce que toucher veut dire, où la main devient l’extension de l’œil »

Madame a du crin permet de restaurer et créer tout type d’assise et de cousin, en crin ou en mousse. De la réfection du bois et des garnitures, jusqu’à donner une seconde vie aux fauteuils anciens, Madame a du crin n’est fermée à rien. « Canapé, banquette, fauteuil, chaise, on peut se resservir de ce que l’on a sans forcément consommer » souligne-t-elle. En installant son activité au sein des Box-Service mises à disposition quartier Monplaisir à Angers, elle souhaite dynamiser ce lieu, notamment en créant des animations et des ateliers portes-ouvertes. D’ici novembre prochain, vous pourrez découvrir son activité au salon Arts et Saveurs du centre des Congrès. Madame a du crin sera également présente sur le marché d’artisans-créateurs d’Angers à la mi-décembre. « Je veux pérenniser mon activité, me faire connaître en créant des ateliers participatifs d’initiations ouverts à tous, je pense que c’est une bonne méthode ». À noter également que la labellisation de la jeune entreprise a permis de récolter 2.000€ d’aides versées par la BGE (Boutique Gestion Entreprise).

Madame a du Crin est donc en lice pour le concours national de Talents des Cités 2019 qui se déroulera le 25 novembre prochain à Paris, au sein de la Maison de la Radio. 6 lauréats nationaux seront sélectionnés et recevront une dotation en visibilité média ou en numéraire pour être par la suite parrainés par un des partenaires du concours. Depuis 2002, le concours Talents des Cités a récompensé 600 entrepreneurs en créant plus de 2.500 emplois dans des quartiers prioritaires.

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – « Madame a du crin » est installé depuis l’année dernière dans le box service n°8, quartier Monplaisir à Angers.