Hippisme

Quinté. Le Prix Orionis à Vincennes ce vendredi 23 octobre 2020.

Publié

le

Direction Vincennes ce vendredi 23 Octobre 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix Orionis devront s’affronter partants. La course sera disputée sur 2850 mètres, et dotée de 42 000€.

Dans cette épreuve,Comète Darche (15) a désormais trois courses dans les jambes. Elle s’attaquait à trop forte partie ces derniers temps. Elle doit être proche de son bon niveau et n’a, cette fois, que des femelles à affronter. Son entourage a certainement fait de cette course un objectif. Elle fait partie des nombreuses possibilités de ce quinté.

Les confidences de Geny

Damien Héon: Déesse de Corday (1) a très bien terminé à Vire, après s’être retrouvée un peu loin durant le parcours. Pour son retour à Vincennes, je vais la déferrer des quatre pieds. Comme elle est en forme, elle n’est pas hors d’affaire pour une place. J’espère qu’elle va refaire parler d’elle au cours du prochain meeting hivernal.

Emilien Raulline: Edna de Feugères (2) est régulière, mais il faut que tout se passe bien pour disputer l’arrivée. À Graignes, elle a bien sprinté, après avoir effectué le petit parcours à la corde. Je tente le coup ici, car elle n’a pas le choix des engagements. Sa prestation va me permettre de la situer à Vincennes. L’état de ses pieds ne me permet pas de la déferrer. Si elle parvient à se placer, alors son contrat sera rempli.

Arnaud Desmottes: Emilia Ceijy (3) est mal partie au début du mois à Vincennes et s’est retrouvée en dernière position. Dans une course sans train, la cause était alors entendue. Elle a cependant accompli une ligne droite convaincante, en retrait, ce qui atteste de sa bonne condition actuelle. Elle est bien engagée ici, sur sa distance et face aux femelles uniquement. Elle est capable de finir vite, mais il faut la planquer.

Patrick Hawas: Déesse de Foot (4) est surtout confirmée au trot monté mais, à l’entraînement, je vous garantis qu’elle m’a déjà montré de très belles choses à l’attelage. Dans cette spécialité, elle manque de vitesse et fait preuve de caractère, mais elle est capable de figurer dans ce type d’épreuves. J’insiste dans cette voie avec elle car, ces derniers temps sous la selle, je la sens « moins dans le collier ».

Jacques Bruneau: Escapade (5) a renoué avec la victoire à Savenay, où elle s’est montrée appliquée d’un bout à l’autre. Elle est en forme et sera allégée dans sa ferrure. Étant à Cabourg et Jean-Philippe Monclin sous le coup d’une mise à pied, j’ai fait appel à David Thomain, qui a déjà eu l’occasion de la mener une fois. L’engagement est intéressant mais, avec elle, on n’est jamais sûr de rien. Il y a des clientes derrière également.

Daniel Béthouart: Diane du Levant (6) n’a pas mal couru à Segré, car son jeune pilote ne la connaissait pas. Malheureusement, elle a été éliminée à deux reprises depuis. Je suis donc amené à effectuer le déplacement avec elle vendredi. Les conditions de course restent intéressantes. La petite piste l’avantage et elle tient parfaitement la distance. Dans cette catégorie et à l’issue d’un parcours caché, elle peut faire l’arrivée.

Luc Gaborit: De la Chenevière (7) ne doit pas être condamnée sur ses derniers résultats. À Bernay, elle ne s’est pas sortie de l’état de la piste. La fois suivante, elle n’a pas très bien tourné. J’ai effectué quelques réglages pour qu’elle négocie mieux les virages vendredi. Le déferrage ne lui convient pas. Elle sera « plaquée » devant et sans bottines. L’engagement est favorable et elle va tenter d’aller le plus loin possible.

Jacky Planchard: Elène Bourgeoise (8) avait course gagnée le mois dernier à Châteaubriant lorsqu’elle s’est désunie près du but. Dernièrement, à Nuillé-sur-Vicoin, elle a été fortement gênée au départ, ce qui lui coûte également la victoire. Finalement, elle se retrouve bien placée à la limite du recul ici. Pratique, elle s’adapte aussi bien à la petite qu’à la grande piste. Pour son confort, elle sera ferrée. Je suis confiant.

Pierre-Edouard Mary: Effigie Royale (9) reste sur une sortie encourageante, le mois dernier à Laval. Vendredi, elle fait face à un engagement idéal, réservé aux seules juments d’âge. Elle a bien travaillé et arrive au top pour le début du meeting. Elle sera pieds nus cette fois. Dernièrement, en descendant de sulky, Éric Raffin m’a dit que c’était une prochaine gagnante. J’espère que la course de vendredi lui donnera raison.

Pascal Monthulé: Eliska Berry (10) a très bien couru dernièrement, sur l’herbe d’Alençon, chez les amateurs. Cette sortie avait pour but de l’amener au mieux pour cet engagement idéal, face uniquement aux femelles. Elle sera cette fois pieds nus. Ce n’est jamais facile de rendre la distance sur ce parcours mais, si elle est à portée de fusil à l’entrée de la ligne droite, elle ne devrait pas être loin de la vérité.

Alexandre Abrivard: Devise du Vivier (11) a profité d’un déroulement de course favorable à Enghien pour renouer avec le succès. Elle est restée au top et le changement de parcours ne va pas la déranger. Il faut juste lui masquer l’effort et placer sa pointe au bon moment. Il y a pas mal de bonnes chances au second poteau et il faudra donc prendre les bonnes roues. Elle peut confirmer, si tout se passe bien.

Anthony Muidebled: Delmonica (12) a du mal à retrouver son meilleur niveau et m’a déçu lors de ses dernières courses. Elle a eu quelques soins et me paraît mieux à l’entraînement, mais n’est pas encore aussi bien que l’an dernier à la même époque. C’est dommage, car l’engagement est favorable. Elle sera pieds nus, mais je ne sais pas si cela suffira pour terminer dans le quinté. Elle a surtout besoin de me rassurer.

Nicolas Mortagne: Diva de Carless (13) m’a laissé une bonne impression dernièrement à Feurs, où elle effectuait une petite rentrée. Auparavant, elle avait aligné les bonnes performances. N’ayant pas un très bon programme dans le Sud, je profite de ce bel engagement réservé uniquement aux femelles pour retenter l’aventure parisienne. Elle a déjà bien couru sur ce parcours. J’effectue ce long déplacement avec de logiques ambitions.

Alexandre Pillon: Deux Etoiles Gédé (14) avait connu des problèmes de jambes avant le début du meeting d’hiver dernier et avait dû être longuement arrêtée. Elle a couru à trois reprises cet été, mais n’était pas au mieux. Elle est à Grosbois depuis un mois et me semble sur la montante. Elle n’est pas affûtée pour cette rentrée et va avoir besoin de courir pour revenir au top. Il est préférable de l’écarter.

Alexandre Abrivard: Dame de Bellouet (16) ne doit pas être condamnée sur sa dernière course au trot monté. Elle n’apprécie plus cette spécialité. Auparavant, elle avait laissé une bonne impression à Cordemais, dans un lot intéressant. Elle bénéficie d’un engagement idéal au plafond des gains et face aux femelles. À l’issue d’un bon déroulement de course, elle peut accrocher une petite place

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store

Parier sur cette course avec PMU !

Une synthèse: 10-3-9-13-7-11-8-5 La synthèse de la presse:10 – 13 – 9 – 5 – 7 – 3 – 8 – 1

Europe 1 :5-3-13-1-10-8-9-2
Le Parisien :
Ouest France:9-11-10-3-7-13-5-6
Sud Ouest :
RTL:5-1-13-10-3-8-2-9
Paris Turf :10-9-8-7-11-13-3-5

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 2 =