Sante

A Angers, ils enseignent les bons gestes aux formateurs de la SNSM [VIDEO]

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – 16 apprentis formateurs de sauveteurs en mer seront formés d’ici le 29 octobre au Lac de Maine à Angers.

Pour la 1ère fois au Lac de Maine d’Angers, le Centre de Formation des Sauveteurs en Mer (SNSM) organise un temps d’apprentissage national pour les futurs formateurs aux premiers secours. 16 stagiaires venus de toute la France apprennent à devenir formateurs de sauveteurs en mer. Une opération qui se déroule jusqu’au 29 octobre, avec à la clef, un diplôme d’état pour les nouveaux formateurs de sauveteurs en mer.

Le Centre de Formation des Sauveteurs en Mer (SNSM) d’Angers organise jusqu’au 29 octobre à l’Éthic étape du Lac de Maine une formation nationale destinée aux formateurs aux premiers secours. « À travers cette formation de formateurs, nous voulons former 16 futurs formateurs venus de toute la France afin qu’ils puissent former à leurs tours les futurs sauveteurs en mer de leurs centres respectifs » explique Matthieu Leicher, formateur de formateur au SNSM d’Angers. Parmi les candidats, 4 angevins qui seront bientôt titulaires du diplôme reconnu par l’état dont l’intitulé exacte est l‘Attestation sur la pédagogie appliquée à l’emploi et formateur de premiers secours. Pour mettre en place ces 10 journées de formation, la SNSM d’Angers a reçu le soutien de la Direction de la Formation, basée à Saint Nazaire. La formation est encadrée par 4 formateurs de formateurs. Ouverte exclusivement aux titulaires des diplômes des Premiers Secours en équipe – niveau 1 et 2 (PSE1 et PSE2), la formation est financée en grande partie par le siège de la SNSM. Une participation de 250€ peut être demandée pour chaque candidat, déterminée en fonction des profils de candidats.

Au programme, les 16 stagiaires auront des cours de pédagogie de formateur. « Pendant les 4 premiers jours, nous faisons découvrir l’activité avec des applications concrètes en s’aidant du référentiel national des Premiers Secours. Puis après la pédagogie vient le moment de mettre en pratique ces techniques avec des contenus concrets de premiers secours » souligne Matthieu Leicher. Un ensemble de séquences, allant du massage cardiaque, des bons gestes à faire en cas d’hémorragie ou lors d’une perte de connaissance d’une victime d’un malaise. Un ensemble de compétences que les futurs formateurs de sauveteurs en mer devront acquérir au travers d’un livret des Premiers Secours, remis à tous les candidats. « Notre formation est vraiment articulée autour du fond et de la forme, sans jamais séparer les deux aspects ». Âgés de 20 à 72 ans, les futurs formateurs ont encore jusqu’au 29 octobre pour acquérir les bonnes méthodes d’enseignement, avant de les mettre en pratique, jusqu’en juin prochain pour les futurs sauveteurs en mer.

De septembre à juin, la période est idéale pour former les formateurs de sauveteurs en mer. « C’est un dispositif national que l’on met en place pour la 1ère fois au Lac de Maine à Angers » souligne Matthieu Leicher. « Angers est au centre de l’ouest, proche des côtes bretonnes, atlantiques et même de la côte bordelaise ». À terme, l’objectif étant de pérenniser cette formation de formateurs pour un rendez-vous annuel à Angers.