Maine-et-Loire Habitat s’associe au Crédit Agricole pour le financement de l’accession sociale

Crédit Thomas Baritaud – (De gauche à droite) Christian Gillet, président du conseil départemental, Bernard Gravouil, directeur général de Maine-et-Loire Habitat et Hugues Brasseur, directeur général du Crédit Agricole Anjou Maine.

Ce matin, Maine-et-Loire Habitat et le Crédit Agricole Anjou Maine ont signé une convention de quatre ans sur le financement de l’accession sociale. L’organisme devient donc la banque partenaire de la structure départementale. 

Depuis le 1er octobre, Maine-et-Loire Habitat avait déjà changé de « domiciliation bancaire et a retenu, dans le cadre d’une convention de prestations bancaires, le Crédit Agricole Anjou Maine comme banque partenaire », indique le communiqué.

Pour rappel, l’office public de l’habitat dans le département s’occupe de 16 000 logements sociaux et locatifs. Situés pour la majorité dans le milieu rural, ce sont pour la plupart des habitations individuelles – 75 % -. Sur l’ensemble de ces logements, l’organisme recueille 65 millions d’euros des loyers et des redevances chaque année. Ce sont ainsi plus de 200 000 opérations par an- paiement par carte, virement et chèque – qui transitent entre Maine-et-Loire Habitat et les locataires.

Le Crédit Agricole Anjou Maine, un « partenaire impliqué dans la vie locale »

Avec ce flux important de transactions financières, la structure départementale souhaitait faciliter, simplifier et accélérer le processus de traitement. Pour Maine-et-Loire Habitat, le Crédit Agricole Anjou Maine apparaissait comme la banque « idéale » puisqu’elle est « présente sur le territoire, dans le milieu rural et périurbain comme nous. Ce choix était logique », explique Bernard Gravouil, directeur général de la structure.

Il y a quelques années l’office public de l’habitat dans le département avait déjà signé une convention avec la banque mutualiste. Cette dernière a réussi à remporter ce partenariat grâce à ses « services digitaux de très haut niveau », son « implantation sur le territoire » et son « engagement de longue durée » – crédit sur 30 ans -, indique Hugues Brasseur, directeur général du Crédit Agricole Anjou Maine.

L’action de ce nouveau partenaire va permettre d’encaisser plus facilement et rapidement les loyers des locataires des logements de Maine-et-Loire Habitat, grâce notamment aux services numériques plus performants. « Cela va leur faire gagner du temps », ajoute Hugues Brasseur. Sur l’appel d’offres, parmi les trois organismes bancaires, seul le Crédit Agricole Anjou répondait aux critères de la structure départementale : elle voulait « établir une relation stable, une vision à moyen terme et avoir une source de financement stable », résume Thierry Chapron, directeur financier de Maine-et-Loire Habitat.

Publié le 24/10/2017

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 1

titre
titre
titre