Pour Noël, dégustez l’Oie d’Anjou !

Pour Noël, dégustez l’Oie d’Anjou ! Ici un élevage d'oies dans le Maine-et-Loire

Pour Noël, dégustez l’Oie d’Anjou !
Ici un élevage d’oies dans le Maine-et-Loire

Elevée en Maine-et-Loire et dans l’agglomération angevine, la dégustation de l’Oie d’Anjou est depuis le Moyen-Age une tradition lors des fêtes de fin d’année. En respectant la nature de l’animal et son rythme de développement, les Fermiers du Val de Loire en ont fait un produit fin et de qualité tout en restant un produit de tradition.

Une production locale sous le signe de l’IGP

La production des oies fermières est assurée par une trentaine d’éleveurs qui produisent annuellement 35 000 oies Label Rouge. Le marché français est restreint, on consomme 200 000 oies à rôtir chaque année dont 68 000 sont Label Rouge. Les oies à rôtir sont destinées exclusivement aux fêtes de fin d’année, elles sont vendues en frais à partir du 10 décembre de chaque année. La durée d’élevage moyenne de l’oie à rôtir d’Anjou est donc de 222 jours.

Depuis 2011, l’Oie d’Anjou a obtenu son IGP (Indication Géographique Protégée) permettant ainsi aux consommateurs d’être rassurés par la qualité du produit. L’obtention d’une IGP est soumise à des règles strictes. La production est limitée à un territoire donné, l’Anjou historique pour notre oie, et la qualité du produit doit être liée à un savoir-faire ancestral ou à une composante essentielle de l’environnement de ce territoire.

Une filière engagée qui favorise une alimentation de qualité

La filière de production de l’Oie d’Anjou va des couvoirs aux abattoirs et permet aux Fermiers du Val de Loire de contrôler efficacement la qualité de leur production. L’essentiel des méthodes d’élevage des oies d’Anjou est respecté grâce à un cahier des charges très précis avec notamment une alimentation à base de fourrages et de céréales produits sur l’exploitation.

Une production destinée aux repas de fêtes

Pour les gastronomes, la viande d’oie se caractérise par sa longueur de fibre proche de la viande de bœuf et sa couleur rouge foncée. La viande d’oie d’Anjou associe fondant et saveur résultant de son alimentation variée, du savoir-faire de ses éleveurs et sa durée d’élevage.

Mangez de l’Oie d’Anjou, c’est bon pour la santé

La viande de l’Oie d’Anjou est riche en acides gras mono-insaturés réputés pour leurs effets protecteurs sur le système cardio-vasculaire. Elle possède d’excellentes qualités nutritionnelles car elle est équilibrée en vitamines et minéraux mais aussi en oligo-éléments comme le zinc, le cuivre et le sélénium.

A vos fourneaux

L’Oie d’Anjou présente des masses musculaires rebondies et un grain de peau en losange caractéristique. Son poids moyen est d’environ 3,5kg prête à cuire. Les filets sont importants et situés à hauteur du bréchet.La chair est de couleur rouge à longue fibre avec un persillé et peu de graisse sous cutanée.L’oie ou l’oiselle rôtie, farcie de marrons ou de pruneaux, l’oie à l’ancienne, en morceaux avec des légumes ou les rillettes d’oie sont encore à présent le fleuron des tables gourmandes.

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store, plus d’infos, de vidéos et de services 

Publié le 24/10/2014

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Tags:
Catégories:
Agriculture · Angers · Cholet · Economie · Edition · Saumur · Segré · Vie locale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 63 = 66