Sante

L’édition 2019 d’Octobre Rose se clôture à Angers avec l’événement « Voyage au cœur du sein »

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – La place Saint-Éloi à Angers, vue du Musée des Beaux-Arts, ce midi pour l’inauguration de l’événement Voyage au cœur du sein.

Depuis ce midi, et jusqu’à demain soir, la place Saint Éloi d’Angers est vêtue de rose. Pour clôturer l’édition 2019 d’Octobre Rose, consacrée à la prévention contre le cancer du sein chez la femme, l’événement Voyage au cœur du sein propose un ensemble d’animations et d’ateliers autour de la maladie, en présence de professionnels de santé. Une immersion à l’intérieur de seins est possible grâce à une gigantesque structure gonflable…

La place Saint-Éloi d’Angers s’est vue installée une immense structure gonflable de 300m2 représentant une poitrine féminine. Pour clôturer le mois d’Octobre Rose, la Ligue Contre le Cancer du Maine-et-Loire, en compagnie de ses partenaires, a décidé de mettre en place pour la première fois l’événement Voyage au cœur du sein, aujourd’hui et demain sur le parvis du Musée des Beaux-Arts d’Angers. À travers la structure gonflable, un voyage immersif au cœur des seins d’une femme est proposé gratuitement aux visiteurs pour les sensibiliser au cancer chez la femme. « Nous voulons faire prendre conscience aux françaises que le dépistage du cancer du sein est prise en charge à 100% et qu’il y est vivement recommandé après 50 ans » explique Jean-Pierre Benoit, Président de la Ligue contre le Cancer en Maine-et-Loire. En effet, détecter à temps, le cancer du sein est guérit dans plus de 90% des cas. Jusqu’à demain soir 18h, outre la structure gonflable, des ateliers et stands d’information sont accessibles pour donner les conseils nécessaires concernant la prévention et le dépistage du cancer du sein, des tests de vos conditions physiques, la mise à disposition de connaissances sur les bienfaits d’une pratique sportive, d’une bonne alimentation, ainsi que des animations autour de l’autopalpation d’un buste en silicone. « Nous pénétrons dans l’anatomie de la femme pour détecter et prévenir au plus vite d’éventuels symptômes naissants d’un cancer du sein chez la femme » complète Jean-Pierre Benoit.

Chaque année en France, 59.000 nouveaux cas de cancer du sein sont détectés, provoquant 11.000 décès. Afin de faire prendre conscience de l’importance du dépistage, une exposition est également organisée aujourd’hui et samedi 26 octobre au Musée des Beaux-Arts d’Angers : Femme jusqu’au bout des seins. Un regard sur la représentation de la femme est proposée, au fil des époques. Réservation recommandée au 02.41.05.38.38 (gratuit). « Nous voulons vraiment changer le regard sur la maladie à travers ce rendez-vous, en espérant pérenniser ce temps-fort de clôture dans les années à venir », conclut Jean-Pierre Benoit.

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Une dizaine de stands sont accessibles gratuitement pour poser toutes vos questions concernant le cancer du sein.