Environnement

L’heure du grand nettoyage a sonné pour la Maine et la Sarthe !

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Depuis la fin septembre, 2,5 tonnes de déchets ont déjà été retirés de la Maine.

L’abaissement du niveau des cours d’eau est l’occasion pour le Département du Maine-et-Loire de procéder au nettoyage des rives. Plus de 4,6 tonnes de déchets avaient été retirés lors de la précédente session de nettoyage, en 2015. Cette année la collecte des déchets, menée conjointement par la Régie de quartier de la ville d’Angers et des chantiers d’insertion missionnés par le Département, a déjà permis de retirer de la rivière plusieurs tonnes de ferraille et mètres cubes de verre.

Les rivières présentes sur les départements de la Mayenne, de la Sarthe et du Maine-et-Loire sont actuellement en période de chômage, c’est à dire que la navigation n’est plus possible pour des raisons techniques. De fait, cette période est mise à profit pour procéder à des travaux d’entretien et/ou de remise en état de la rivière, de ses rives, de ses ouvrages (ponts et barrages) pour améliorer la qualité des infrastructures et de l’eau de manière générale. 2019 est l’année des réalisations d’importants travaux pour les barrages de Cheffes-sur-Sarthe, Pendu jusqu’à Morannes et Montreuil-Juigné. « Une opération de retrait des déchets est en cours de réalisation depuis 5 jours pour un retour du bon état écologique des rivières » note Christian Gillet, Président du conseil départemental du Maine-et-Loire. « Cela fait 4 ans que ça n’a pas été fait, cette année la Sarthe et la Mayenne sont concernées par ce dispositif de nettoyage » explique Christian Gillet.

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Un plan interdépartemental sur les 3 rivières du Maine-et-Loire est en cours de réflexion.

Organisées conjointement avec les départements de la Mayenne, Sarthe et Maine-et-Loire, ce sont les rivières du bassin de la Maine qui sont concernées, à savoir la Sarthe, la Maine, l’Oudon, la Mayenne et le Loir. Jusqu’au 17 novembre, les opérations de nettoyage ont lieu en amont du barrage de Cheffes. Pour la Maine, elles s’organisent depuis le lundi 23 septembre, jusqu’au 17 novembre. « Sur le secteur de la Maine, de plus en plus de corps étrangers sont repérés » complète Christian Gillet. Depuis le début de l’opération, 2,5 T de déchets ont été pêchés, dont 30 vélos, 45 pneus, et 2 carcasses de voitures. À noter également que 2 obus de la Seconde Guerre mondiale ont été trouvés avec 2 m3 de bouteilles de verre et 3 tonnes de ferraille. La collecte des déchets est assurée par la régie de quartier de la ville d’Angers et des chantiers d’insertion missionnés par le Département. 2,2 millions d’euros sont consacrées par le Maine-et-Loire chaque année sur les 250 km totaux du domaine fluvial pour son entretien, sa réparation et son aménagement.

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – 2,2 millions d’euros sont destinées chaque année pour l’entretien des rivières en Maine-et-Loire.

Parallèlement, des projets sont actuellement en réflexion pour valoriser les voix fluviales. Un plan interdépartemental est en cours d’élaboration afin d’améliorer les haltes fluviales, les pontons, et aussi équiper les ports de récupérateur d’eaux usées (création de parcs à vidange). À Angers, le nettoyage du quai des Carmes, au niveau de la place La Rochefoucauld est en cours avec des brosses rotatives, ainsi que le quai Félix Faure et la promenade de Reculée. D’ici 2020, le Loir sera également nettoyé, ainsi que la Mayenne à l’horizon de l’année 2021.