emploi

L’inclusion par l’emploi : les entreprises du Maine-et-Loire s’engagent

Publié

le

Des jeunes à la recherche d’un stage, d’une formation ou d’un emploi au J à Angers.

« Faisons en sorte, ensemble, qu’à terme 10 000 entreprises de tous les territoires s’engagent pour que la France soit une chance pour tous ! », tel est le slogan du plan national La France : une chance, les entreprises s’engagent. Lancé en juillet 2018, 100 entreprises réunies à l’Élysée ont pris des engagements volontaires et concrets en matière d’emploi, affirmant ainsi le rôle majeur de l’entreprise dans la cohésion sociale du pays, pour l’inclusion et l’insertion professionnel. Désormais, il est temps de décliner l’opération à l’échelle départementale, avec le lancement, hier, du club Maine et Loire, une chance : les entreprises s’engagent. 6 entreprises ont signé la charte à la CCI du Maine-et-Loire, à Angers.

2 actions ont été lancées par le Gouvernement en juillet 2018 pour favoriser l‘insertion professionnelle et l’égalité de chance quant à l’avenir professionnelle. Un pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises (le PaQte) et l’événement La France, une chance pour chacun. Le PaQte s’intéresse aux quartiers prioritaires des villes pour l’inclusion de leurs habitants à l’échelle des entreprises locales, par la proposition d’offres de stage, d’alternance, de méthodes de recrutement sans discrimination, etc. L’événement La France, une chance pour chacun a été le point de départ de la mobilisation en faveur de l’inclusion professionnelle, à l’échelle nationale et territoriale. Déployé par les acteurs locaux des départements, avec l’appui des préfets, l’objectif est de démultiplier les territoires concernés pour l’adapter au contexte de chaque département. 10.000 entreprises (ETI, PME, grandes entreprises) sont invitées à répondre présentes d’ici l’horizon 2022 à l’échelle nationale.

« Au sein du Maine-et-Loire, 2.200 offres d’entreprises ont été offertes à 1.900 jeunes depuis septembre 2016 » note René Bidal, Préfet du département. 14 thématiques sont proposées aux entreprises pour orienter les jeunes vers l’apprentissage et l’alternance, l’expérimentation des emplois francs, ou les stages de 3ème pour les adolescents issus des quartiers prioritaires de la ville. Les entreprises des départements sont libres par la suite de mettre en place leurs actions en fonction des difficultés de chaque territoire. La mobilisation est matérialisée par le lancement de clubs départementaux pour mutualiser les actions entre les entreprises.

Le club du Maine-et-Loire s’est réuni hier soir pour signer la charte formalisant l’engagement des entreprises membres. Cette dernière a été signée par le premier cercle qui constitue le club Maine-et-Loire, une chance : les entreprises s’engagent, à savoir le Club Face Angers Loire, le Club RH Saumur Val de Loire, le SCO Rugby Club Angers, le Centre des Jeunes Dirigeants de Cholet, l’Association Nationale des Directeurs de Ressources Humaines Anjou, et l’Association Nationale Emploi Formation en Agriculture Maine-et-Loire, avec le préfet René Bidal. Ces entreprises s’engagent à élargir le cercle d’adhésion d’ici les mois à venir.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

85 − = 84