Angers

Angers. La gauche d’opposition municipale veut apporter son soutien aux peuples Ouïghours

Publié

le

Le groupe d’opposition municipale à Angers vient de publier un communiqué pour demander la condamnation de la politique menée par la Chine contre les Ouïghours.

Angers. La gauche d’opposition municipale veut apporter son soutien aux peuples Ouïghours (DR)

Ce lundi 26 octobre, le groupe d’opposition municipale d’Angers, « Aimer Angers », a publié un communiqué pour apporter son soutien aux peuples Ouïghours. « Nous demandons la condamnation de la politique génocidaire menée par la Chine contre les Ouïghours. »

Selon le groupe municipal, « En Chine, au moins 1,8 million de Ouïghours et des membres d’autres ethnies musulmanes sont enfermés dans des camps de concentration. ». Aimer Angers dénonce des persécutions dont seraient victimes les Ouïghours, parmi lesquelles : une politique de « rééducation », la stérilisation forcée des femmes, la séparation des familles et la destruction des cimetières musulmans ainsi que des mosquées. « Ces horreurs se déroulent dans un silence politique et médiatique insupportable. Un silence qui tue. Un silence qu’il est urgent de briser. » affirment les élus d’opposition dans le communiqué.

Le groupe appelle la municipalité à agir en « dénonçant publiquement les crimes perpétrés contre les Ouïghours, en menant une campagne de soutien des associations œuvrant dans la défense de leurs droits et en aidant, en accueillant et protégeant la diaspora Ouïghours. « 

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

95 − = 86