Disparition de Jean Monnier. « Je lui dois mon parcours en politique. » confie Jean-Luc Rotureau

Credit Bertrand Bechard – Jean-Luc Rotureau

 » C’est un avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de notre ami Jean MONNIER. Je lui dois mon parcours en politique.
Alors responsable de la CFDT du Maine et Loire, il me demanda dès 1993 d’être sur sa liste aux élections municipales de 1995.
Ce fut avec un grand bonheur que j’acceptai avec d’autres cette aventure qui nous permit d’entrer dans l’action publique locale. Ces premières années d’expérience municipale furent d’une richesse inestimable.

Jean MONNIER était certes un homme de caractère mais contrairement à ce qui se disait parfois, il était capable de faire évoluer ses positions quand on lui démontrait qu’une autre idée que la sienne pouvait être plus utile aux Angevins.
Car c’était bien sa préoccupation : être au service des Angevins en affirmant ce qui lui semblait être la vérité, ce devoir de vérité si important à ses yeux.
Il est resté un homme libre et indépendant, en étant en permanence préoccupé par le sort des plus fragiles.

Nous tous, les Angevins, la ville toute entière lui devons beaucoup.

Merci Jean MONNIER. »

Jean-Luc Rotureau, conseiller départemental et ancien élu à la Ville d’Angers sous le mandat de Jean Monnier

Publié le 26/10/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 75 = 82