Sante

Coronavirus : Christian Gillet veut à tout prix éviter un reconfinement

Publié

le

Christian Gillet, président du Conseil départemental de Maine-et-Loire, veut à tout prix éviter un reconfinement dans le département. L’ancien médecin propose des éléments de réflexions pour lutter contre le virus.

A quelques heures d’annonces gouvernementales très attendues sur la crise sanitaire qui frappe le pays, Christian Gillet, le Président du Département de Maine-et-Loire, a tenu à faire partager quelques éléments de réflexion. L’ancien médecin veut tout mettre en œuvre pour éviter un reconfinement généralisé. Face à la flambée « spectaculaire » de la seconde vague le Président du Département, « appelle à la mobilisation de tous les habitants du Maine-et-Loire : l’objectif étant bien d’éviter les conséquences économiques et sociales dramatiques que représenteraient un nouveau confinement« . Ce dernier veut également « favoriser le dialogue et s’appuyer sur l’expertise des élus locaux« . Christian Gillet ne souhaitait pas attendre la tenue des deux conseils de défense prévus aujourd’hui et demain pour s’exprimer « Je ne souhaite pas revivre des mesures unilatérales et verticales qui s’appliqueraient sans concertation. Dans le Maine et Loire, le taux d’incidence a triplé ces 15 derniers jours et le nombre de personnes en réanimation a doublé. Les chiffres de ces dernières 48 heures sont très inquiétants. Face à cette situation, la prise de conscience et la mobilisation doivent être collectives« . Pour cela le Président du Département propose de « s’appuyer à nouveau sur l’expertise des collectivités qui ont montré leur efficacité au printemps dernier […] Nous devons renforcer et redimensionner un dialogue et une concertation permanente entre avec les Services de l’Etat, en lien avec les Maires des Communes du territoire en s’appuyant notamment sur l’Association des Maires et leur nouveau Président« .

Renforcer les tests et la prévention

Afin de renforcer les tests et la prévention dans la lutte contre la propagation du virus, le Département entend promouvoir les mesures d’isolement et de prévention. « Aujourd’hui, trop de personnes recensées comme « cas contact », souvent asymptomatiques, refusent de se faire tester ou continuent une vie normale sans tenir compte des gestes barrières ou des mesures d’isolement. Sans le savoir ce sont ces personnes qui accélèrent la propagation du virus« . L’ancien médecin considère par ailleurs « qu’il faut poursuivre et accentuer notre politique de tests. Je crois savoir que l’ARS va mettre à disposition très prochainement des tests antigéniques qui permettront d’obtenir un résultat dans le quart d’heure. Il faut intensifier cette politique et l’utilisation de cet outil pour le mettre à disposition des personnels des Résidences autonomies et des SAAD » et de rajouter « je m’engage à mobiliser les moyens humains de la collectivité, qui seraient nécessaires pour intensifier la politique de tests et les dispositifs de prévention« .