Technologie

Près de 250 vélos connectés en libre-service courant novembre sur Angers

Publié

le

Crédit Thomas Baritaud – 250 vélos connectés sur la ville d’Angers courant novembre.

La jeune start-up anglaise « Pony Bikes » de vélos connectés en libre-service sera en phase de test sur l’ensemble de la ville d’Angers courant novembre. Leur spécialité ? Vous pouvez laisser le deux-roues n’importe où, il n’y a pas de bornes d’accueil. Tout s’effectue avec votre smartphone.

Ce système de partage flexible de vélo a été lancé « l’année dernière à Oxford », détaille Paul-Adrien Cormerais, fondateur de Pony Bikes. L’opération a plutôt bien fonctionné, car la société laisse désormais 400 vélos à disposition des Oxoniens.

L’entreprise a postulé auprès de plusieurs villes pour tester son concept en France. Angers s’est démarquée du lot : » Ils ont mieux compris l’ambition de notre projet », précise Paul-Adrien Cormerais le fondateur du projet.

Ainsi, plusieurs dizaines de vélos étaient disponibles durant la période du World Electronics Forum au Théâtre Le Quai. La période d’essai se terminera au plus tard dans « un mois », assure le fondateur de la société. Si le succès se fait ressentir, le nombre de vélos sera porté à « plus d’une centaine », ajoute Paul-Adrien. Et effectivement, jeudi dernier les dernières négociations ont eu lieu entre Le Maire d’Angers Christophe Béchu et la jeune start-up. Résultat, ce sont près de 240 vélos connectés qui seront en libre-service dans la Ville à partir de mi-novembre sur des « points chauds » Comme Place du Ralliement,la Mairie,  ESEO ou encore l’Essca puis après cette première phase de développement le nombre de vélos connectés dans la Ville pourrait être au nombre de 1000 au maximum dans le futur. Coût pour la ville ? Zéro euro.

Un vélo sécurisé

Le prix de la location du vélo? Pour 80 centimes les 30 minutes, vous avez un vélo : ergonomique, avec des pneus anti-crevaisons, une chaîne dotée d’un garde-boue et un cadenas connecté. Ce dernier est très résistant et sa fonction numérique est possible grâce à la technologie Bluetooth low energy (BLE). Avec la connexion bluetooth de votre smartphone via l’application, vous pouvez déverrouiller ou verrouiller le vélo.

Le principe ? Contrairement aux Vélib’ qui disposent d’une borne d’accueil à un endroit précis, Pony Bikes permet via une application de trouver un vélo à proximité par une carte interactive en temps réel. Puisque tous les utilisateurs peuvent laisser leurs vélos à l’endroit où ils veulent, dans un lieu public de préférence. Autre avantage, le deux-roues de Pony Bikes fait 9 kilos de moins qu’un Velib’ soit 14 kilos, il est donc plus facilement transportable.

Pour trouver à coup sur un vélo sur Angers deux personnes seront en chage de cette mission ainsi que de la maintenance en complément d’entreprises d’insertions présentes sur Angers qui pourrait rejoindre le projet.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

52 + = 60