Hippisme

Quinté. Le Grand Prix de la Ville de Laval ce dimanche 1er Novembre 2020.

Publié

le

Direction Laval , ce dimanche 1er Novembre 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +.Dans cette épreuve, le Grand Prix de la Ville de Laval devront s’affronter partants. La course sera disputée sur 2850 mètres, et dotée de 50 000€.

Dans cette épreuve,au travail, je ne vous cache pas que Douxor de Guez (2) me donne satisfaction, mais je ne vais pas le déferrer dans ce quinté et, comme l’opposition est relevée, je peux difficilement le recommander. Les amateurs de combinaisons élargies ont cependant la possibilité de penser à lui à l’heure du choix, indique Jean-Michel Bazire.

Les confidences de Geny

Erno Szirmay: Casimir de Survie (1) manque encore d’un peu de tranchant. Il tarde à retrouver son niveau d’il y a deux ans après avoir été opéré du cornage. Il doit souffrir de ses pieds également. Nous avons changé sa ferrure et il faut juste souhaiter le voir boucler un parcours propre et rassurant. Le lot est relevé mais, jugé sur sa vraie valeur, il peut viser une place. J’aimerais le voir bien terminer dans un premier temps.

Mlle Virginie Moquet: À Feurs, Donuts Deladou (3) s’est perdu dans ses allures à la sortie du dernier tournant, ce qui lui coûte la troisième ou quatrième place. Cette sortie ne l’a pas marqué. Il est préférable de le juger sur sa performance précédente à Vincennes. On a essayé de préparer au mieux cet engagement avec lui. Au premier poteau, il doit avoir son mot à dire. Personnellement, je lui fais entière confiance.

Jean-Michel Bazire: Certes, Desperado (4) bénéficie d’une avance, mais il va rester ferré. Avec des fers et au vu de l’opposition, sa tâche ne sera pas facile. Cette sortie lui permettra de maintenir sa forme. À la rigueur et à l’image de Douxor de Guez (2), vous pouvez le glisser en fin de combinaison.

Thibaut Le Floch: Baccarat de Niro (5) n’a pas forcément eu des parcours évidents dernièrement. Il affrontait aussi une opposition relevée. Il avait bien enchaîné les courses et j’avais un peu ralenti le travail aussi. Cette semaine, il était très bien. Certes, il découvre un bon engagement en tête mais, derrière, il y a quelques clients. Ses ambitions seront limitées ici. Il a une course fermée à venir à Vincennes.

Maxime Bézier: Dulcinée du Dollar (6) a enregistré quelques performances intéressantes cet été, mais reste sur trois disqualifications. Elle me paraît un peu moins bien et cette course va me permettre d’en avoir le cœur net. Si elle déçoit, elle passera une batterie d’examens dans la semaine. Elle restera ferrée et sa tâche s’annonce compliquée.

Christophe Ecalard: Davina du Capre (7) est depuis peu à la maison. Elle manquait un peu d’enrênement à Graignes, ce qui explique sa faute. Elle n’est pas encore tout à fait prête. Certes, l’engagement est intéressant en tête, mais l’opposition derrière est solide. Elle va faire son possible, mais une petite allocation serait déjà bien. Elle a encore besoin de courir avant d’être compétitive.

Frédéric Senet: Nous l’avons volontairement laissé tranquille cet été. Darlington Park (8) a effectué une rentrée correcte, le mois dernier, au Croisé-Laroche. Il a gagné en condition depuis, mais risque de manquer d’une vraie course. Cela dit, il sera pieds nus et sa situation à la limite du recul est idéale. Il y a de sérieux clients au second échelon et mieux vaut donc l’envisager pour les petites places.

Christian Bigeon: Dexter Chatho (9) a souffert d’une fêlure après le GNT d’Amiens en début d’année et a été longtemps arrêté. Il est sur le bon chemin. Sa rentrée à Graignes est plutôt bonne. Il va encore manquer de rythme et va avoir besoin de ce parcours. De plus, il n’est pas des mieux placés. Je craignais l’élimination. La partie ne sera pas évidente, mais j’ai bon espoir de le revoir à son avantage prochainement.

Jean-Michel Bazire: Dayana Berry (10) est une jument qui fait régulièrement ses courses. De condition, je n’ai rien à lui reprocher. Malgré son handicap de 25 mètres, je l’estime compétitive au moins pour une place. Elle sera déferrée des quatre pieds. Sérieuse, elle va donner son maximum.

Luc Roelens: À Feurs, Jerry Mom (11) s’est imposé avec la manière, selon David Békaert. Il est de mieux en mieux et j’espère qu’il va accomplir un beau meeting hivernal. Dimanche, à Laval, il y a du beau monde. Je le crois barré pour la victoire. Diable de Vauvert (12),Dreambreaker (13) et Ce Bello Romain (14) ne sont assurément pas les premiers venus. Il se plaît sur cette piste et David Thomain le connaît bien. Je suis confiant.

Bertrand Le Beller: Après sa dernière victoire, je lui ai laissé le temps de pleinement récupérer de ses efforts. Diable de Vauvert (12) apprécie avoir du temps entre les courses. J’ai opté pour cet engagement plutôt que Nantes mercredi. Le laps de temps est idéal, avant d’aller sur le Grand Prix de Bretagne. Il aime les courses avec du rythme et reste un peu dépendant du parcours. Logiquement, il doit lutter pour la victoire.

Jean-Michel Bazire: Toutes les dernières courses de Dreambreaker (13) sont bonnes. À l’entraînement, il est parfait. La piste de Laval ne va nullement contrarier ses plans. Il est bien placé aux gains et sera déferré des quatre pieds. Tout est réuni pour qu’il enregistre une performance de choix.

Sylvain Gérard Dupont: À Agen, Ce Bello Romain (14) avait hérité du numéro 9 et s’est retrouvé un peu trop loin au début du sprint. Dans la foulée, il bénéficie d’un bel engagement à domicile. J’ai, un instant, hésité avec le Prix des Cévennes, mais il apprécie les pistes plates. Je lui laisse les fers, car il sera pieds nus prochainement à Vincennes. Malgré tout, il a sa place sur le podium. Je crains principalement Diable de Vauvert (12).

Loïc Bernard Martin: Je ne m’explique pas trop la faute de Clarck Sotho (15) à Agen. Il s’est trompé en voulant contrer un rival. Il sera déferré des postérieurs cette fois, mais aura un engagement dans dix jours à Vincennes, où il sera pieds nus. Maintenant, il va faire de son mieux. On va patienter un maximum et venir en fin de parcours. Il a les moyens de disputer l’arrivée.

Emmanuel Lamy: Aldo d’Argentré (16) n’a pas démérité dernièrement à Caen, même si je le pensais capable de prendre la troisième place. À 10 ans, il n’est, logiquement, plus aussi tranchant. Dimanche, il bénéficie d’un engagement idéal au plafond des gains. Il est un peu plus à l’aise à droite et la piste de Laval n’est pas très grande, mais il devrait s’adapter. Une place reste à sa portée.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store

Parier sur cette course avec PMU !

Une synthèse: 12-13-11-14-10-15-16-3 La synthèse de la presse:13 – 11 – 12 – 10 – 14 – 16 – 5 – 9

Europe 1 :12-11-16-13-14-10-1-5
Le Parisien :12-11-13-10-15-3-14-16
Ouest France:12-11-13-10-14-3-15-16
Sud Ouest :12-13-11-10-15-14-16-3
RTL:12-14-11-3-13-15-8-10
Paris Turf :12-11-13-10-15-16-14-3

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 1