Citoyenneté

Reconfinement : le télétravail sera de mise dans le Maine-et-Loire

Publié

le

Au cours d’une conférence de presse, ce jeudi 29 octobre, Jean Castex et Elisabeth Borne ont précisé les mesures pour le travail.

Le télétravail, 5 jours sur 5, sera imposé dans la mesure où cela est possible. La ministre du travail, Elisabeth Borne a précisé que « le télétravail n’est pas un option« . Cette mesure est prise pour éviter le brassage au sein des entreprises. Bien évidemment, pour certains travaux de recherche, qui nécessite une présence dans l’entreprise, sera autorisé mais avec, si possible, le plus de télétravail possible. Pour effectuer des réunions, celles-ci devront être réalisées en audio ou visoconférence, même pour les entreprises qui ne peuvent pas effectuer de télétravail. Pour la restauration au sein de l’entreprise, les employeurs devront adapter les emplois du temps pour éviter le brassage du personnel pour la pause repas, de même pour les autres pauses car les rassemblements sont interdits. L’employeur devra également inciter ses employés à télécharger l’application « Tous anti-covid » et l’activer pendant les temps de travail pour favoriser le traçage des cas contacts.
L’employeur devra également fournir une attestation à ses employés pour justifier le déplacement de ces derniers.

Quelles commerces seront ouverts ?

Le Premier Ministre a également annoncé que de nouveaux commerces pourront rester ouverts. C’est toujours le cas pour les commerces alimentaires, les stations services et les garages, les laveries et blanchisseries, les magasins de journaux et bureau de tabac, les opticiens et certains magasins spécialisés. Les nouvelles enseignes seront les commerces de gros, les hôtels et hébergements, les transport en commun, ainsi que les services de retraits et livraisons de commandes. Comme lors du premier confinement, les bars et restaurants resteront fermés.