Economie

Reconfinement : pour le MEDEF Anjou c’est une « injustice économique »

Publié

le

Le Présidents et directeurs du Medef Anjou

Après l’annonce du reconfinement par Emmanuel Macron, c’est autour du MEDEF Anjou de réagir. Il parle d’une « injustice économique pour beaucoup d’entreprises.

Le reconfinement est une très mauvaise nouvelle pour de nombreuses entreprises du Maine-et-Loire et de la France entière. Certaines vont être obliger de fermer pendant 4 semaines minimum, mais d’autres seront contraint de mettre la clé sous la porte. Si le MEDEF Anjou est conscient de l’importance du reconfinement, pour lui « les annonces gouvernementales d’hier soir sont vécues comme une injustice pour beaucoup d’entreprises« . Il s’explique « Alors qu’elles ont massivement investi dans la mise en place de protocoles et d’équipements depuis mars dernier afin de respecter les gestes barrières, certaines doivent fermer en 24 heures. […] Certes, notre responsabilité sociétale nous engage à respecter les précautions et à renforcer nos protocoles, avec l’objectif de sauver la période, très forte sur le plan économique, de la fin d’année, mais n’oublions pas l’impact sociétal qu’une crise économique profonde, inédite depuis celle de 1929, pourrait engendrer« .

« Amplifier les efforts de précautions sanitaire »

Pour le MEDEF Anjou, « les modalités pratiques de soutien gouvernemental et la mise en œuvre rapide des dispositifs seront donc déterminantes« . Pour cela, il encourage les entreprises à « poursuivre et même amplifier leurs efforts quant aux précautions sanitaires. Il reste bien sûr à leurs côtés pour les informer et les accompagner au quotidien dans cette nouvelle période« .