Politique

Angers : l’opposition appelle à la réouverture des « commerces culturels » pendant le reconfinement

Publié

le

Yves Aurégan pour la liste « Angers écologiste et solidaire »

Ce vendredi 30 octobre, l’opposition à la mairie d’Angers a appelé à la réouverture des « commerces culturels »

Comme lors du premier confinement, les libraires, disquaires et magasins de beaux-arts et de loisirs créatifs, « sont les grands oubliés de celles et ceux qui décident de ce qui nous est nécessaire » explique Angers Ecologique et Solidaire. « Théâtres, libraires, disquaires et cinémas fermés, cafés, restaurants et vie sociale mis sous cloche, il ne nous resterait alors plus qu’à nous précipiter sur Netflix, Amazon et Auchan pour étancher notre besoin d’évasion lors de ce confinement saison 2. Si l’on peut comprendre la nécessité de limiter nos rapports sociaux pour donner de l’air à nos soignants, quel théorème scientifique affirme que le virus circule plus vite chez nos disquaires, libraires et magasins de beaux-arts et de loisirs créatifs indépendants que dans les grandes surfaces autorisées à vendre les mêmes biens ? » se questionne l’opposition qui demande la réouverture des commerces culturels. « Déjà fragilisés par la concurrence déloyale de plateformes maltraitant souvent leurs salarié.e.s et ne payant pas ou si peu d’impôts ou de TVA en France, nos commerces de proximité ne peuvent attendre deux ou quatre semaines pour que le Gouvernement corrige cette incohérence, dont le summum consiste à autoriser les libraires à ouvrir leur rayon papeterie mais pas à vendre des livres ! Autorisons dès aujourd’hui la réouverture de nos commerces culturels de proximité« .