Angers

Aéroport Notre-Dame-Des-Landes. NPA, écologistes et Front national montent au créneau.

Publié

le

Crédit AM - Archives / Aéroport Notre-Dame-Des-Landes. NPA, écologistes et Front national montent au créneau.

Crédit AM – Archives / Aéroport Notre-Dame-Des-Landes. NPA, écologistes et Front national montent au créneau.

Deux ans après leur suspension, les marchés publics relatifs au démarrage des travaux de l’aéroport Grand Ouest de Notre-Dame-des-Landes, viennent d’être relancés hier par la préfecture de Loire-Atlantique. Les expropriations vont donc pouvoir recommencer, sur un terrain de vingt kilomètres carrés…

Ainsi, le gouvernement Valls prouve qu’il n’a pas changé de position concernant ce projet d’aéroport, « confirmant son incapacité à écouter le peuple. Or, les habitants de la Loire-Atlantique, dans leur majorité, ne veulent pas de cet aéroport … ils n’ont jamais été consultés par référendum à ce sujet ! » indique ce matin le Front National, « Derrière l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, se cache en fait la métropolisation complète de l’espace nantais, qui aggraverait d’autant plus les disparités de développement économique au sein des Pays de la Loire. » poursuit le mouvement frontiste.

Une situation inacceptable pour les candidat-e-s de la liste écolo, solidaire et citoyenne qui dénoncent le double discours du gouvernement et l’incohérence entre ses discours et ses actes, à quelques jours du lancement de la Conférence mondiale sur le changement climatique à Paris. Pour Sophie BRINGUY, candidate écologiste à la Présidence de la Région, cette annonce illustre l’hypocrisie du gouvernement : « Comment peut-on, un mois avant de dérouler le tapis vert aux chefs d’Etats du monde entier pour le rendez-vous historique de la COP21, envisager de dérouler un tapis de béton au milieu de la plus grande zone humide d’Europe de l’ouest, véritable château d’eau naturel de la Loire Atlantique ? La lutte contre le dérèglement climatique impose des actes en cohérence avec les discours : si la France souhaite « s’engager pour le climat » comme l’a proclamé le Président de la République en août dernier, le projet de Notre-Dame-des-Landes doit être abandonné. Il n’a pas sa place dans un projet progressiste et écologiste pour notre Région. »

Du côté du NPA, « Le gouvernement Hollande-Valls vient de mettre à son actif une nouvelle provocation…Voilà qu’il entend souligner son mépris de l’écologie. À un mois de la COP21, soulignant par là-même l’hypocrisie de ses discours sur la lutte contre le réchauffement climatique, il fait annoncer que les travaux de construction de l’aéroport vont reprendre à Notre-Dame-des-Landes. Le NPA49 dénonce l’intolérable violence de l’État français contre la nature et celles et ceux qui y vivent. Non à la reprise des travaux à Notre-Dame-des-Landes ! Abandon de l’inutile et dangereux projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ! »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: Aéroport Notre-Dame-Des-Landes. NPA, &ea...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

74 + = 80