Hausse du pétrole. »il faut de nouvelles mesures, loin des postures et de la récupération politique ! » selon le député LREM Mathieu Orphelin

Credit PDL -Hausse du pétrole. »il faut de nouvelles mesures » selon le député LREM Mathieu Orphelin

Les prix actuels très hauts du pétrole (même si une tendance à la baisse est observée depuis 15 jours) se répercutent à la pompe et sur le prix des combustibles pour le chauffage.Le députe de Maine-et-Loire LREM Mathieu Orphelin souhaiterait « de nouvelles mesures, loin des postures et de la récupération politique ! »

« Il faut entendre les inquiétudes des français, en particulier celles des ménages modestes des zones rurales, et leur apporter des réponses compatibles avec les enjeux de long terme. » propose le député angevin. « Je salue la volonté du Président Macron, ce matin dans le Républicain Lorrain, d’accélérer encore la transition du parc automobile, les transports en commun, le covoiturage et les nouvelles mobilités, et de trouver des solutions pour que les salariés qui doivent utiliser au quotidien leur voiture puissent être aidés davantage. »

Les Républicains proposent un « chèque carburant ». « Cette idée a le mérite d’exister, mais me parait inadaptée et porter en elle des problèmes majeurs : limitation aux dépenses de carburants et donc particulièrement contre-productive car laissant les Français prisonniers du diesel, aide non ciblée sur les ménages les plus modestes, chiffrage trop élevé (1 200 € par an et par personne) et donc un coût global démesuré de 15 milliards d’€ par an, mais aussi sources de financement incertaines. »

Des mesures plus adaptées sont possibles, selon le député. il propose « Une prime mobilité-travail exceptionnelle et transitoire, centrée sur les actifs des communes rurales et périurbaines (88 % du territoire, 30 % des actifs), sous conditions de ressources, les années où le pétrole est cher. Alternative, les mêmes années : majoration du chèque énergie pour les familles rurales modestes et modulation des barèmes des frais kilométriques réels.
L’anticipation, dès le 1er janvier 2019, du forfait mobilité durable (covoiturage, vélo, …), actuellement prévu par le gouvernement pour la future loi mobilité : jusqu’à 400 €/an pour chaque salarié pour encourager le covoiturage et les autres alternatives à l’autosolisme pour les déplacements domicile-travail. En complément, extension de la prime à la conversion automobile aux vélos et VAE.
Le renforcement des aides à la rénovation énergétique des logements : expérimentation, par exemple dans 5 départements, de l’avance du CITE pour les bénéficiaires des aides ANAH et d’un diagnostic « précarité énergétique » gratuit, renforcement des aides pour les familles monoparentales, mise en place progressive, pour les propriétaires bailleurs, de l’obligation de travaux couplée à des financements innovants. »

Pour les années suivantes, « tenue d’une conférence de consensus et de suivi avec tous les acteurs (élus, représentants des consommateurs et des salariées, ONG, …) pour s’assurer que les mesures mise en œuvre marchent et réfléchir aux meilleurs mécanismes d’accompagnement et de redistribution possibles. »

Publié le 05/11/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − = 18