Bassin de la Maine, futur lieu touristique majeur

Dominique Le Mèner, Olivier Richefou et Christian Gillet lors de la signature du protocole d’accord

Le protocole d’accord engageant les premières actions concernant le développement touristique du Bassin de la Maine a été signé ce mardi 6 novembre. Début des opérations en 2019 avec la mise en oeuvre d’une grande campagne de communication.

Ce mardi 6 novembre, les présidents de Maine-et-Loire, de la Sarthe et de la Mayenne se sont rassemblés Cale de la Savatte pour dévoiler leur ambition de faire du Bassin de la Maine une destination touristique incontournable. Suite à une première réunion en 2009 annonçant une coopération interdépartementale peu suivie de faits, les trois départements ont exprimé en avril dernier le souhait d’adopter une « stratégie commune ». C’est donc ce mardi à travers la signature d’un protocole d’accord que Christian Gillet, Dominique Le Mèner et Olivier Richefou ont officialisé la mise en œuvre d’une stratégie développement touristique commune et l’installation d’un Comité de pilotage composé d’élus de chaque département qui aura pour mission d’établir la stratégie du projet.

« Un manque de visibilité »

Si le Bassin de la Maine dispose de plus de 300 kilomètres de voies navigables, le tourisme fluvestre (fluvial et terrestre) « n’est pas assez valorisé » selon Christian Gillet. En effet, l’enquête lancée en 2016 et menée auprès des plaisanciers révèle un « manque de visibilité et un déficit de notoriété » du bassin auquel s’ajoute un « manque d’équipements et de services ». L’enjeu est alors d’effectuer un « nouveau départ » d’après Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental de la Sarthe.

Un nouveau départ

Le premier chantier auquel s’attaqueront les départements sera celui de la communication. 100 000 euros, c’est le montant qui sera alloué de 2019 à 2021 à la stratégie marketing. Il sera ici question de redéfinir le nom du bassin mais également de penser un véritable plan de communication.

Le deuxième chantier consistera à redonner vie aux maisons éclusières en y développant des activités et services à destination des plaisanciers, touristes et locaux. 13 appartiennent au Département dont 4 sont inhabitées. De plus, la Sarthe s’est engagée dans la création de voies vertes et dans l’ouverture d’une base nautique à Suze-sur-Sarthe. D’autres projets sont en cours de réflexion.

À travers cette mise en place d’actions, les départements souhaitent accroître les retombées économiques liées au Bassin de la Maine actuellement de l’ordre de 1 million d’euros par an, une goutte d’eau sur les 500 millions à l’échelle nationale.

Publié le 06/11/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Tourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

titre