Angers

Insultes Taubira à Angers. La lettre de Frédéric Béatse à Christiane Taubira

Publié

le

Archive Mario Fournier / Frédéric Beatse, Maire d'Angers

Archive Mario Fournier / Frédéric Beatse, Maire d’Angers

En réponse aux propos de la ministre publiés dans l’édition du Jour du Journal Libération, insultée avec des propos à caractère raciste lors d’une manifestation hostile près du palais de Justice d’Angers. Aujourd’hui, le maire d’Angers lui répond sur son site internet en publiant la lettre qui lui a adressé. Lors du Conseil Municipal en date du 4 novembre, le Maire et l’ensemble de la majorité municipale ont condamné sévèrement les injures scandaleuses dont a été victime Madame la Ministre. Frédéric Béatse souhaite réaffirmer que la Ville d’Angers ne peut cautionner ni être apparentée à cette image réductrice et intolérante.

« Comme tous les démocrates et les républicains, je réprouve l’attitude scandaleuse émanant d’une partie des manifestants rassemblés ce jour-là devant le Palais de Justice. Ils confondent le droit d’expression et l’insulte, pratiquent l’invective systématique, maniant l’injure et la calomnie à la place du débat d’idée.

Pire, certains d’entre eux véhiculent des messages haineux et ouvertement racistes, en présence d’enfants, et l’on s’interroge sur la manipulation de ces derniers.

Je tiens par la présente à affirmer que ces comportements radicalisés à l’extrême ne représentent en rien le caractère tempéré de notre ville, où les débats s’animent parfois, mais conservent toujours un caractère respectueux envers les individus.

Tout au contraire, Angers, terre de consensus, est une ville qui fait une large place à la tolérance, à l’ouverture aux autres et à la fraternité.

Ce sont ces valeurs qui irriguent notre ville et je veux en témoigner. Je tiens aussi à vous faire savoir que l’immense majorité des Angevins a été particulièrement choquée de l’attitude adoptée par ces individus minoritaires, qui n’ont rien compris à l’histoire et au mouvement de notre société.

J’aurai le plaisir de vous accueillir à nouveau, bientôt je l’espère, afin que vous puissiez constater par vous-même qu’Angers et ses habitants sont bien loin de cette image détestable à laquelle vous avez été confrontée et qui n’est pas représentative de notre ville. »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

66 − 61 =