La Préfecture de Maine-et-Loire sensibilise les cyclistes

Un policier interpelle une cycliste et lui distribue un gilet jaune

Mercredi 7 novembre, la Préfecture accompagnée des forces de l’ordre était place André Leroy pour effectuer une opération de sensibilisation à destination des cyclistes. L’objectif : obtenir une meilleure visibilité de la part des deux roues.

Passage à l’heure d’hiver oblige, cyclistes et piétons sont vulnérables dès lors que la nuit tombe. Dans le cadre de l’opération « Bien vu ensemble » lancée par la Préfecture de Maine-et-Loire, la Police nationale était présente ce mercredi Place André Leroy pour sensibiliser les cyclistes à être visible de nuit en agglomération. Interpellation, discussion puis distribution de gilet jaune : telle est le mode d’action mis en œuvre par les forces de l’ordre pour appeler à la vigilance des cyclistes.

Le nombre de cyclistes tués en hausse

Si cette action de prévention réalisée en partenariat avec la société d’assurance AGEA est prise fortement au sérieux, c’est qu’avec le passage à l’heure d’hiver le nombre d’accidents augmente de près de 50% entre 17h et 19h selon les chiffres de la Sécurité routière. Ce que ne manque pas de faire remarquer Cécile Guilhem, la Directrice de Cabinet du Préfet de Maine-et-Loire : « En Maine-et-Loire les chiffres de l’accidentalité sont trop haut avec 33 tués depuis le début de l’année dont un tiers d’usagers vulnérables (piétons, cyclistes et motards) ». Si 173 cyclistes ont été tués à l’échelle nationale en 2017, on constate cependant une diminution du nombre de cyclistes tués de 6% par an de 2000 à 2010 en France. Depuis huit ans, la tendance est à la hausse avec +2,4% par an.

Se sécuriser avant de rouler

Pour éviter de se mettre en danger lorsque vous circulez en deux roues, quelques actions simples sont préconisées. Le gilet jaune, pas obligatoire pour les cyclistes de plus de 12 ans sauf hors-agglomération (sous peine d’une amende de 135€), est recommandé d’être porté en ville dès lors que la visibilité est insuffisante (particulièrement la nuit). « Il faut appliquer le Code de la route, éviter les angles morts et respecter l’équipement que doit avoir un cycliste : éclairage, bonnes pratiques, partage de la route. Le casque peut sauver des vies » nous affirme Cécile Guilhem. Feu et écarteur de danger font également partie des équipements obligatoires.

Cette opération de prévention réalisée le cadre du passage à l’heure d’hiver s’inscrit dans une série d’actions régulières menées par les équipes de la coordination de la Sécurité routière. Ce jeudi 8 novembre, les forces de l’ordre se rendront à la sortie de collèges de cinq communes pour rééditer la même action.

Publié le 08/11/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Transport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 31 = 38