Tech

Une nouvelle formation ouvrira à Angers dès la rentrée prochaine pour inventer l’industrie de demain, recherche , chimie … au programme  !

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Laboratoire sous atmosphère inerte, plusieurs boîtes à gants permettent de tester de nouveaux dispositifs-test en électronique.

Ce n’est pas une école au sens stricte du terme, comprenez plutôt que c’est une nouvelle formation affiliée à la recherche qui s’ouvrira à partir de septembre 2020 sur le campus de la Faculté de Sciences de l’Université d’Angers. Baptisée LumoMat-E, ce nouveau pôle d’enseignement supérieur est ouvert uniquement pour les étudiants titulaires d’un master. Mis en place par les universités d’Angers, Nantes et Rennes, LumoMat-E a pour ambition d’inventer l’industrie de demain… Explications.

« LumoMat-E a pour objectif de créer un centre de d’excellence dans l’Ouest de la France, dans le domaine des matériaux moléculaires pour l’électronique organique et la photonique », explique Marc Sallé, directeur du laboratoire Moltech-Anjou et directeur de la nouvelle formation. Concrètement, cette formation souhaite attirer les meilleurs étudiants de chimie à partir du master pour inventer l’électronique de demain. LumoMat-E, pour LUmière, MOlécule MATériaux, est porté par l’Université d’Angers et son laboratoire de chimie Moltech-Anjou, en lien avec le CNRS, les universités de Nantes et Rennes 1 et une école d’ingénieurs rennaise.

Cette formation fédèrera plus de 150 chercheurs et se focalisera sur 3 domaines : les matériaux pour l’énergie (la photovoltaïque nouvelle génération, OLED, photosynthèse artificielle), les matériaux pour la santé ou l’environnement (molécules pour l’imagerie, le diagnostic médical) et les matériaux pour le stockage et le transport de l’information à haute densité. « C’est une formation de type graduate school, avec des cours dispensés exclusivement en anglais, et des partenaires internationaux de premier plan » note Muriel Hissler, co-directrice de LumoMat-E et professeure à l’Université de Rennes-1. Le master sera également ouvert par alternance, avec des bourses qui seront proposées aux étudiants.

Des promotions entre 20 et 30 étudiants maximum seront proposées pour un démarrage à l’horizon de la rentrée 2020.