Hippisme

Quinté. Le Grand Prix Dynavena Maisagri à Bordeaux ce mardi 12 novembre 2019.

Publié

le

Le Grand Prix Dynavena Maisagri à Bordeaux ce mardi 12 novembre 2019.

Direction Bordeaux , ce mardi 12 Novembre 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Grand Prix Dynavena Maisagri s’affronteront 16 partants. La course sera disputée sur 2650 mètres, et dotée de 41 000€

Dans cette épreuve, lors de sa dernière sortie au trot monté, Atchoum Pan (7) a longtemps musardé à l’arrière-garde avant d’accomplir une ligne droite satisfaisante mais en net retrait des premiers. Pour son retour à l’attelage, spécialité dans laquelle il a très bien gagné sa vie depuis qu’il a été réclamé, il est bien placé à la limite du recul. Sur sa lancée, il devrait encore prendre une allocation.

Les confidences de Geny

Fabrice Rodes: Avec un peu pus de chance, Véloa Joy (1) aurait pu finir deuxième ou troisième à Castéra. Malheureusement, elle a été fiévreuse depuis et elle a sauté deux boulots. Non seulement elle n’est pas affûté mardi mais elle va également se heurter à forte partie. Comme elle est courageuse, elle va raser les murs et tenter de prendre une petite allocation.

Matthieu Varin: Toutes les dernières courses de By And By (2) sont bonnes. La plus récente à Toulouse également car l’opposition était relevée et il s’est mis à tirer durant le parcours, ce qui lui coûte quelques rangs au passage de la ligne d’arrivée. Il retrouve des conditions de course plus favorables mardi. Avec un parcours caché et s’il est bien détendu durant le parcours, il a les moyens de mettre tout le monde d’accord.

Pierre Pellerot: Dreamer de Chenu (3) fait preuve d’une belle régularité ces derniers mois. Il a encore très bien couru dernièrement à Vincennes où il a pris la troisième place. Auparavant, à Toulouse, il avait prouvé qu’il s’adaptait aux tracés corde à droite. Il est bien engagé, mais cette fois, il ne pourra qu’être déferré des postérieurs. Dans cette configuration, il est préférable de ne l’envisager que pour les places.

Hervé Sionneau: Dernièrement à Vincennes, Babette de Bannes (4) finissait bien lorsqu’elle s’est montrée fautive à mi-ligne droite, où elle a heurté le sulky d’un rival. Elle sera plus à son affaire sur la piste à main droite de Bordeaux. Pour une fois, elle est bien engagée au premier échelon. Sa tâche n’est pas plus facile pour autant, mais comme elle est sur la montante, elle n’est pas hors d’affaire pour la cinquième place.

Julien Sébastien Cormy: Les performances de Brooklyn Blue (5) avant Cordemais étaient en demi-teinte. Je lui ai redonné de la fraîcheur et il a répondu à mon attente dernièrement. Il a fourni sa bonne valeur après avoir bénéficié d’un parcours sur mesure. C’est un bon serviteur qui aura l’avantage de partir en tête. Il faudra courir petits bras. Avant coup, il est barré pour les premières places mais peut en accrocher une petite.

Guillaume Beaufils: Je l’ai depuis peu. À Argentan, Bayokos Atout (6) a fait la faute pour finir comme cela lui est déjà arrivé par le passé mais les sensations étaient bonnes. J’avais du bon gaz. Ici, il découvre un bel engagement en tête. Il est à son affaire à main droite et le profil de Bordeaux devrait lui plaire. Je le déferre des postérieurs avec des fers collés devant. Sage, il peut faire l’arrivée.

Igor Pierre Blanchon: Be Unlimited (8) a été très touché par la piroplasmose en début d’année et a mis du temps à se retrouver. Ses dernières sorties sont bonnes, notamment à Saint-Galmier où il avait été gêné peu après le départ. Il revient très bien mais j’estime qu’il a encore besoin de rythme pour retrouver toutes ses sensations. Il découvre un bel engagement en tête. Je vais m’évertuer à le faire venir sur les autres à la fin.

Franck Marty: A Toulouse, Beppe Am (9) est allé très vite pour finir. En trouvant l’ouverture plus tôt, on aurait pu jouer la gagne. Mardi, l’objectif est de lui donner un parcours à l’économie. Il sera ferré léger. La piste de Bordeaux est sélective et s’il peut déboucher du dernier tournant à portée de fusil des premiers, il n’est pas hors d’affaire car il est pourvu d’une sacrée pointe de vitesse.

Pierrick Le Moel: Après un très bons débuts de carrière,Chicago Blues (10) évolue désormais dans une catégorie très relevée. De plus, il a connu des problèmes de santé à répétition. Dernièrement à Vincennes, il se présentait pour essayer de « prendre un chrono », mais sa tâche était trop compliqué. Mardi encore, il n’aura pas la partie facile.

Christophe Feyte: Pour sa jambe, ça à l’air d’aller. On croise les doigts. Pour sa rentrée à Langon et son deuxième parcours à Toulouse, Doria Desbois (11) était tendue et elle a fini comme une jument qui avait mal respiré. Dernièrement, avec du train, elle n’a pas du tout tiré et elle s’est bien allongée .quand je lui ai débouché les oreilles. Elle a encore besoin de courir mais sait-on jamais pour une cinquième ou sixième place.

Matthieu Abrivard: Je sais que Cocktail Julino (12) vient de bien courir à La Rochelle. C’est un brave cheval, un véritable pisteur. Il dispose d’un engagement favorable à l’occasion de ce quinté bordelais. Personnellement, je pense qu’il possède une première chance.

Guillaume Moinon: ara du Pontseuil (13) s’attaquait à forte partie dernièrement mais elle a des gains et elle n’a pas le choix des engagements. Mardi, les conditions de course sont plus favorables. Elle est meilleure corde à droite. Elle sera déferrée des antérieurs et munie de petits alus derrière. J’espère la démarrer aussi bien qu’à Argentan et lui donner un parcours caché ensuite. L’objectif est de prendre une petite place.

Thierry Duvaldestin: oss Weight (14) s’est très bien défendu tout au long de l’année. Etant d’origine étrangère, il est souvent contraint d’affronter de très bons chevaux, comme dernièrement à Saint-Galmier où il a malgré tout pris le second accessit. Il est resté au mieux et l’engagement est favorable. Le lot est cette fois plus fourni mais il est devenu maniable. Il devrait confirmer. Sa place est dans le quinté.

Christophe de Groote: J’ai attaqué un peu trop tôt à Mons. Bon Copain (15) a logiquement demandé à souffler à l’entrée de la ligne droite. Il aurait fallu que j’attende deux cents mètres supplémentaires. Il n’a pas l’air de se ressentir de ses efforts. C’est un long déplacement depuis la Belgique mais il se plaît sur les profils plats, davantage qu’à Vincennes. Il aura ensuite quelques courses à Cagnes avant de faire la monte.

Franck Nivard: Doberman (16) avait été malade cet été mais il revient bien comme l’atteste sa récente troisième place à Argentan, dans un bon lot. Dans la foulée, il découvre un engagement favorable sur une piste qu’il va apprécier. Etant retenu à Vincennes, c’est Jean-Philippe Monclin qui sera à son sulky. S’il ne fait pas de bêtise au départ, il devrait prendre une part active à l’arrivée.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 12-16-14-2-7-15-3-4 La synthèse de presse: 14 – 16 – 12 – 5 – 2 – 4 – 11 – 7

L’arrivée: 12-14-16-6-5

Le Parisien : 4-16-14-3-12-2-5-7
Ouest France:14-16-12-3-2-7-15-5
Sud Ouest :12-14-4-7-16-2-3-15
Paris Turf :14-12-2-16-3-7-5-4

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 2 =