Culture

La Nuit des musées 2020 sera numérique pour le château d’Angers

Publié

le

crédit : château d’Angers

Si le confinement empêche de profiter de la Nuit des musées, et notamment d’accéder au château d’Angers, il sera possible d’en profiter mais en numérique.

À défaut de pouvoir venir au château d’Angers pour une découverte nocturne de la tapisserie de l’Apocalypse, c’est par le biais du numérique que vous pourrez là découvrir dans le cadre de la Nuit européenne des musées, le 14 novembre 2020. Pour ce faire, le Domaine national du château d’Angers propose un concours de photographies du monument « by night » et met en ligne des dispositifs didactiques et ludiques pour (presque) tout savoir sur la tapisserie. Pour participer au concours, il vous suffira de partager sur Instagram, jusqu’à ce vendredi 13 novembre minuit, vos plus belles photos du château d’Angers la nuit avec le hashtag #MonChateauLaNuit. A l’issue d’un vote entre deux « finalistes » ce samedi, la photo gagnante sera diffusée dans la galerie et deviendra la photo de profil du compte Instagram du château, le temps de la Nuit des Musées.

Découvrir le chateau

Pour découvrir au mieux le château, et la tapisserie de l’Apocalypse, l’équipe du château d’Angers vous donne rendez-vous sur « L’Apocalypse comme si vous y étiez », une chaîne YouTube pour percer les mystères de la plus grande tapisserie du monde. Au programme, une bande sonore immersive qui donne du son aux images de la tapisserie de l’Apocalypse, une playlist rock pour la fin des temps, des anges musiciens qui font « des DJ sets » dans le ciel de la tapisserie et de nombreux autres contenus montrent l’incroyable modernité de cette œuvre vieille de près de 7 siècles. Vous pourrez également retrouver du contenu sous le hashtag #CultureChezNous, avec des ateliers « Mon château à la maison » (Drôle de bestiole, Monument’al, ma mini-tapisserie…) qui proposeront du contenus éducatifs et des tutos ludiques pour découvrir l’Apocalypse en famille, sans oublier les promenades virtuelles en Google Street View, ou l’appli « La face cachée de l’Apocalypse ».

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =