Faits Divers

Le procureur de la République d’Angers apporte des précisions sur l’agression au couteau sur un adolescent, dont la vie n’est plus en danger

Publié

le

Transporté en urgence absolue au CHU d’Angers, l’adolescent est désormais hors de danger malgré ses nombreuses blessures par arme blanche. Le procureur de la République, Eric Bouillard apporte des précisions sur cet événement.

Vers 11h30, un adolescent de 16 ans a été victime de nombreux coups de couteau dans une rue à proximité de son lycée, Paul-Emile Victor. Le procureur de la République d’Angers, Eric Bouillard apporte des précisions sur cette agression à l’arme blanche « L’adolescent demeure à Monplaisir et n’est pas connu des services de police ou de justice. Un véhicule automobile s’est brutalement arrêté lui coupant la route. Trois individus (et non quatre comme indiqué d’emblée par les premiers témoins) sont sortis de ce véhicule et ont exercé des violences à l’encontre du jeune. Il a été mis au sol, frappé et blessé par arme blanche. Les agresseurs ont ensuite pris la fuite« .

Victime de 6 coups de couteau (information à confirmer par le rapport médical), les blessures ont été constatées, à l’épaule, à l’abdomen et à la cuisse. « L’une de ces blessures a d’abord inspiré une grande inquiétude mais les soins ont permis de le mettre hors de danger » affirme le procureur de la République.

Le SRPJ d’Angers a été saisi et si la piste terroriste a été écartée, « il est possible que les faits soient liés à l’opposition qui peut exister entre certains groupes de jeunes, mais le mobile n’est pas précisé à ce stade » précise Eric Bouillard.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + = 6