Justice

Un exercice d’ampleur « attentat-intrusion » à la Faculté de Médecine d’Angers [VIDEO]

Publié

le

Credit AM – Vous avez repéré d’importants effectifs de police ce matin à proximité de la Faculté de Médecine d’Angers ? Pas de panique ! La préfecture de Maine-et-Loire organisait un exercice attentat-intrusion au cœur de la faculté.

Vous avez repéré d’importants effectifs de police ce matin à proximité de la Faculté de Médecine d’Angers ? Pas de panique ! La préfecture de Maine-et-Loire organisait un exercice attentat-intrusion au cœur de la faculté.

Un exercice qui « a pour objet de tester la coordination des services d’intervention et de secours, ainsi que l’appui des partenaires publics et privés agissant dans le domaine de la sécurité », explique la Directrice de Cabinet du Préfet de Maine-et-Loire. 500 personnes mobilisées sur l’exercice dont 200 étudiants.

Aujourd’hui à 9 h 05, Des hommes armés pénètrent dans un amphithéâtre de la Faculté de Médecine sur le campus angevin. On compte certainement quelques morts, une dizaine de blessés et certains étudiants et personnels de l’université sont victimes d’une prise d’otages.

Le scénario catastrophe est bien fictif mais rappelle à chacun que la menace terroriste, hélas toujours de rigueur, demeure une hypothèse probable n’importe où et qu’il appartient aux forces armées de s’y préparer.

Préparé en amont par les services de la Préfecture de Maine-et-Loire, « L’exercice a le mérite de réquisitionner toutes nos forces départementales, SDIS, SAMU Pompiers, Police, Gendarmerie, RAID, GIGN , l’armée et la Sécurité Civile . Il faut apprendre à se coordonner dans le but d’être le plus réactif possible. » explique le Préfet de Maine-et-Loire

En tout, ce sont donc 500 personnes mobilisées qui ont campé leur rôle depuis la cellule de crise à la préfecture jusqu’au poste médical avancé (PMA), des locaux à proximité et le CHU proche facilitent les choses

Parmi les victimes, un étudiant se sent tout de même rassuré malgré sa fiche indiquant un « bras droit amputé ». Il fait partie des 250 plastrons (figurants) qui se sont prêtés au jeu : « Voir le personnel de santé à l’œuvre nous prouve bien leur efficacité. »

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

81 + = 90