Hippisme

Quinté. Le Grand Prix de Bretagne à Vincennes ce dimanche 17 novembre 2019.

Publié

le

Le Grand Prix de Bretagne à Vincennes ce dimanche 17 novembre 2019.

Direction Vincennes , ce dimanche 17 Novembre 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Grand Prix de Bretagne s’affronteront 18 partants. La course sera disputée sur 2700 mètres, et dotée de 110 000€

Dans cette épreuve,Tessy d’Eté (5) n’a pas été revue en compétition depuis le mois d’août. Elle sera menée par Alexis Chéradame. Comme elle va aussi garder ses fers, on peut penser que son entourage aborde cet engagement sans ambitions. Cette rentrée lui sera profitable pour la suite des événements. Il vaut mieux attendre.

Les confidences de Geny

Jean-Paul Gauvin: Epic Julry (1) a bien gagné à Borély alors qu’il n’était pas sur sa distance favorite. Jugé sur sa performance dans le Critérium des 5 Ans, je pense qu’il ne sera pas ridicule ici. Être au départ de la première « B » avec lui me procure une immense joie. Quelle tactique adopter ?On va bien voir. Je n’ai aucune pression.

Jean-Michel Baudouin: Eugenito du Noyer (2) m’a beaucoup plu pour sa rentrée. Éric Raffin n’a pas touché aux artifices. Il sera cette fois muni d’un bonnet fermé, comme dans le Critérium. C’est difficile de le situer par rapport aux « vieux », mais on va tout faire pour qu’il se qualifie pour l’Amérique, même si je n’ai pas tout axé pour dimanche…

Philippe Allaire: Feliciano (3) a répondu à mon attente dans le Prix Marcel Laurent, dans lequel il a bien terminé. Je me laisse tenter par cette première « B ». J’ai envie de le voir à ce niveau On va pouvoir le juger face à ses aînés. Il est très bien de condition, prêt à fournir sa meilleure valeur.

Jean-Luc Dersoir: Détroit Castelets (4) a mal couru dans le Prix des Cévennes pour son retour à Vincennes. Je ne vous cache pas que nous sommes dans le brouillard avec lui. Il n’est pas aussi bien qu’au printemps et au début de l’été. On tente le coup. On en saura plus après la course. S’il déçoit, on lèvera alors le pied.

Alain Laurent: Chica de Joudes (6) a été forte dans le Prix du Languedoc. Elle a failli être prise de vitesse, avant de se relancer parfaitement pour finir. Le lendemain de la course, elle était très contente et fière d’être sur la piste. Bien sûr, elle monte de catégorie, mais elle défendra chèrement ses chances. Elle portera des « chaussures fines ».

Jean-Michel Bazire: Looking Superb (7) avait des mauvaises prises de sang après Caen. Tout est rentré dans l’ordre rapidement. Dernièrement, ses derniers cinq cents mètres ayant été couverts de bonne manière. Comme Davidson du Pont, et même encore plus compte tenu de ses gains, il va jouer sa carte à fond pour obtenir son billet en vue de « L’Amérique ».

Sylvain Roger: Enino du Pommereux (8) n’est pas très bien parti dans le Prix Marcel Laurent et s’est retrouvé loin. Il a effectué une bonne ligne droite. Je me laisse tenter par cette première « B ». Si on peut être sur le podium, cela le qualifierait directement pour l’Amérique. C’est une première face à ses aînés et on va voir s’il a le niveau. Je le pense…

Ronny Kuiper: Who’s Who (9) est un vrai bon cheval, comme l’était son père. Je suis content qu’il soit arrivé dans mes boxes cet hiver. À l’entraînement, il n’est pas compliqué. L’objectif est de se qualifier pour le Prix d’Amérique. Dur à l’effort, il va se plaire sur la grande piste de Vincennes. Maintenant, il faut le voir évoluer à ce niveau…

Sylvain Roger: Délia du Pommereux (10) m’a rassuré lors de son retour à Vincennes. Elle a réalisé un bon dernier kilomètre. Ses adversaires qui l’entouraient n’ont pas confirmé ensuite… Elle paraît de mieux en mieux. Je la laisse ferrée, préservant ses pieds pour la « belle ». Sur ce qu’elle a réalisé l’an dernier, elle est capable d’être avec eux.

Jean-Michel Bazire: Davidson du Pont (11) a désormais deux parcours dans les jambes. Dans le Prix des Cévennes, il courait bien. Depuis, il a bien travaillé à Grosbois, notamment lundi. Il sera déferré des quatre pieds. On « envoie » car, si l’on veut préparer le Prix d’Amérique sereinement, il doit finir dans les trois premiers pour être qualifié.

Sébastien Guarato: Tony Gio (12) s’est rapidement retrouvé en tête dans le Prix des Cévennes alors qu’il est préférable d’attendre. Il a légèrement coincé pour finir. Auparavant, il avait bien gagné au Croisé-Laroche en devançant Bold Eagle. Il est au top. S’il peut patienter non loin du groupe de tête, une place est à sa portée.

Junior Guelpa: Bahia Quesnot (13) a très bien couru dans le Prix des Cévennes en prenant la troisième place derrière Cleangame. Elle prouvait ainsi que son voyage aux USA ne l’avait pas marquée. Sa forme ne fait aucun doute. Comme beaucoup, j’aimerais la voir terminer dans les trois premiers. Si ce n’est pas cette fois, ça sera dans une autre « B »…

Louis Baudron: Draft Life (14) a deux courses dans les jambes après une absence. Elle avait besoin de retrouver le rythme. C’est le moment de voir vraiment où elle en est. Je la déferre des quatre pieds et on va courir de façon plus offensive. Suivant sa performance, on établira la suite de son programme.

Philippe Allaire: Django Riff (15) n’est peut-être pas encore au top. Après sa quatrième place dans le Prix Isara, j’aurais aimé le courir dans le Prix Medusa, mais il avait dépassé les conditions. Il n’a pas été revu depuis, mais a bien travaillé. Il risque d’avoir encore besoin de courir pour rivaliser avec les meilleurs. Traders (16) faisait sa rentrée dans le Prix Reynolds. Il court correctement. Je l’avais muni d’une nouvelle bride, qui ne lui a pas forcément convenu. Il aurait pu prétendre à la troisième place. J’ai pris la décision de le déferrer des antérieurs cette fois. Il va bien courir et n’est pas hors d’affaire pour une place dans le quinté.

Alexandre Abrivard: Bilibili (17) avait connu un problème de jambes après sa victoire dans le Prix de Cornulier et a fait la monte. Il est désormais prêt à effectuer une rentrée. À l’attelage, il perd tous ses moyens en course. Il stresse et se montre fautif. Cette sortie va uniquement lui permettre de gagner en condition. Vous pouvez l’écarter.

Jean-Michel Bazire: Bélina Josselyn (18) a connu des problèmes. Dernièrement, dans une épreuve pour apprentis, elle a couru en amélioration. Ce sera encore le cas, d’autant qu’elle est montée en condition. Cela dit, elle restera ferrée dans les quatre « B », l’objectif étant d’attendre pour la mettre pieds nus dans la « belle ». Sa tâche s’annonce compliquée.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 7-11-2-8-12-13-9-6 La synthèse de presse:7 – 11 – 9 – 2 – 8 – 3 – 1 – 17

L’arrivée: 11-6-7-12-8

Le Parisien : 9-7-8-11-2-3-1-12
Ouest France:11-7-12-8-6-3-2-9
Sud Ouest :2-7-8-3-1-11-9-12
Paris Turf :11-7-8-9-2-6-12-3

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 5