Culture

Une exposition, deux concerts et un spectacle pour la 5ème édition du festival Capriccio en Maine d’Angers !

Publié

le

© Crédit photo Flore-Anne BROSSEAU – Lors de l’édition 2018, le festival Capriccio en Maine a rassemblé 500 angevins lors des trois soirées concert au lycée Joachim du Bellay.

Le festival Capriccio en Maine fera son retour à Angers, au mois de décembre. Pour cette nouvelle édition qui se déroulera du 1er au 8 décembre, ce sera l’année de la consécration du travail fourni par le quatuor Capriccios. Un festival toujours attaché à démocratiser la musique classique auprès du grand public, porté par deux angevines, Cécile Agator et Flore-Anne Brosseau.

L’Association Quatuor Capriccio organise du 1er au 08 décembre prochain à Angers le Festival Capriccio en Maine. Créé il y a 4 ans, il amorce les fêtes de Noël avec la volonté de démocratiser la musique classique au travers de plusieurs rendez-vous. « Nous avons créé un festival à Angers, dans la ville qui nous a vu grandir » sourit Flore-Anne Brosseau, directrice artistique du festival avec son amie d’enfance Cécile Agator (cf. photo ci-dessus lors de l’édition 2018). « Le nom du festival résonne avec le nom de notre Quatuor Capriccio », complète Cécile Agator. Fondé en 2012, ce dernier a déjà remporté le 1er prix au Concours International de musique de chambre d’Illzach (en 2013). Il est aussi lauréat du Concours International de quatuor à cordes de Bordeaux. Formé de Cécile Agator et Yaoré Talibart aux violons, Flore-Anne Brosseau à l’alto et Samuel Etienne au violoncelle, le Quatuor Capriccio a déjà vadrouillé un peu partout en France, notamment au sein de Radio France, de la Cité de la Musique et grâce à ses participations à de nombreux festivals dans le Luberon, à Reims, Rennes ou Corbigny. Depuis 2015, il a développé son propre festival à Angers, Capriccio en Maine.

Pour l’édition 2019, le Caprice sera le fil rouge de cette première semaine de décembre. Une exposition, deux concerts et un spectacle sont organisés à la Tour Saint-Aubin et au lycée Joachim du Bellay. « L’objectif est de concrétiser tout le travail que l’on a fait cette année : notre disque, nos rencontres et la création d’un concert théâtral » précise Cécile Agator. Les artistes invités sont Flavien Soyer (mandoliniste – musique classique et populaire), José Ferreira (guitariste brésilien de renommée internationale), Floriane Bonanni (auteure et metteuse en scène) et le collectif Bonisun.

Le programme de Capriccio en Maine, le festival « qui démocratise la musique classique »

Lancement des festivités avec « Caprice », une exposition du collectif Bonisun. L’entrée est gratuite. « À découvrir à la Tour Saint-Aubin, le couple franco-belge vous plongera dans leur univers mêlé de voyage, de musique et de vidéos ». Vernissage de l’exposition dimanche 1er décembre à 16h. Concert d’ouverture le vendredi 6 décembre à 20h, salle capitulaire du lycée Joachim du Bellay, avec Viva la musica. Porté par le Quatuor Capriccios, ce concert sera l’occasion de jouer une variété de musique, de l’Angleterre à l’Espagne, en passant par l’Allemagne, la Russie et l’Autriche. Dès le lendemain, direction l’Amérique du Sud à 20h. Les amis du Quatuor Capriccio vous seront présentés au travers d’une série de portraits de compositeurs d’Amérique du Sud. La Fée Capriccio viendra refermer cette 5ème édition avec 2 représentations, le dimanche 8 décembre à 11h et 16h. « C’est un petit conte philosophique, où des personnages loufoques sont incarnés dans un univers enfantin. Une jeune fée paresseuse et trop gâtée souffre et s’ennuie de sa vie trop sereine » précise Flore-Anne Brosseau. Spectacle accessible dès l’âge de 6 ans.

À noter que Flore-Anne Brosseau et Cécile Agator souhaitent développer le festival Capriccio en dehors du secteur Maine…