Angers

Angers. Les patrons à la rencontre des collèges et lycées

Publié

le

De gauche à droite: Annie Landaud inspectrice à L'Education nationale en charge de la Formation, JC Louvet de la société Luc Durand, Jocelyn Renaud  de Renaud Gravure et Laurent Fichet inspecteur adjoint d'Académie.

De gauche à droite: Annie Landaud inspectrice à L’Education nationale en charge de la Formation, JC Louvet de la société Luc Durand, Jocelyn Renaud de Renaud Gravure et Laurent Fichet inspecteur adjoint d’Académie.

Alors que près d’un jeune sur deux poursuit vers un cursus professionnel après la troisième, le Medef de Maine-et-Loire et L’Education Nationale renouvelle pour sa 15e édition la Semaine Ecole Entreprise. En Maine-et-Loire ce sont près de 50 chefs d’entreprises qui vont aller à la rencontre de 16 collèges publics, 5 collèges privés et 4 lycées publics. Une mise en relation entre une classe et des représentants d’entreprises pour une rencontre sur la découverte du monde professionnel et des échanges autour de l’innovation numérique et l’ouverture internationale.

Jocelyn Renaud, dirigeant de Renaud Gravure et Jean-Christophe Louvet tout à la fois pilote de la Commission Jeunesse et Entreprise au MEDEF Anjou , Directeur général de l’entreprise Luc Durand, (basée à Pruillé (49), et président de la Fédération régionale des travaux publics (FRTP) des Pays de la Loire, iront en binôme à la rencontre des élèves du collège Jacques Prévert de Châteauneuf-sur Sarthe. « J’adore présenter aux jeunes mon expérience et mon travail » précise Jocelyn Renaud, graveur sur pierre, qui utilise les nouvelles technologies dans son travail et utilise Internet pour vendre ses produits.

Autre son de cloche du côté du bâtisseur en travaux publics: « la façon dont on pratique nos métiers aujourd’hui est fondamentalement différente d’hier et différente de celles de demain ». Les travaux publics évoluent avec le temps et leurs métiers aussi, « on a des métiers valorisants «  souligne Jean-Christophe Louvet. C’est ce qu’il tentera d’expliquer aux élèves qui souhaiteraient rejoindre cette branche. Le tramway d’Angers, du Mans, ou encore d’autres ouvrages réalisés par la société Luc Durand sont une vitrine et une réussite pour l’entreprise. L’apprentissage permettrait sans doute aux jeunes de rejoindre ces métiers des travaux publics. L’entreprise du bâtiment mise dessus et actuellement 25 apprentis ont intégré l’entreprise. Sur ses 450 salariés, elle compte 87 personnes qui ont été embauchés suite à leur apprentissage.

Cette opération, qui vise à organiser des rencontres entre un binôme d’entrepreneurs et des petits groupes de classes au sein des établissements, permet d’échanger en toute simplicité avec près d’un millier d’élèves chaque année. Ces derniers sont généralement en pleine réflexion quant à leur orientation. Au fil du temps, cette action est devenue un événement d’envergure.

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store, plus d’infos, de vidéos et de services 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Renaud

    20 novembre 2014 at 12 h 02 min

    Bonjour,
    Voici plus d’informations sur l’activité spécifique de Renaud Gravure :
    Un premier site est consacré aux plaques de maison, plaques d’inauguration et professionnelles. Les matières utilisées sont le verre, le marbre, l’ardoise et le granit : renaudgravure.com

    Un deuxième site est dédié exclusivement aux plaques funéraires personnalisées. Ce site dispose également d’un configurateur en ligne qui a été programmé en interne. C’est la combinaison du savoir-faire en gravure d’art et d’un site internet performant qui permet à l’entreprise de connaitre un formidable essor dans cette période de crise.plaque-funeraire.fr

    Preuve est faite qu’un vieux métier presque disparu peut retrouver un intérêt économique via les nouvelles technologies. C’est là le message que je désire passer à nos jeunes.

    Cordialement,
    Jocelyn RENAUDhttps://www.my-angers.info/wp-admin/edit-comments.php#comments-form

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 67 = 75