Citoyenneté

Confinement : Un important contrôle des attestations s’est déroulé à côté du Château d’Angers

Publié

le

Un dispositif de contrôle des attestations s’est produit à côté du château d’Angers. Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

Un dispositif de contrôle des attestations de déplacement s’est produit à côté du Château d’Angers. Un dispositif pour montrer qu’il n’y a pas de répit et qu’il ne faut pas se relâcher.

Vers 15h, 16 agents de police se sont installés sur le boulevard du Général de Gaulle, à côté du château d’Angers pour effectuer de nombreux contrôles d’attestations de déplacement. Un contrôle des véhicules, mais aussi des piétons pour vérifier si la population est en règle. Certains contrôles se sont fait rapidement, mais d’autres ont mis plus de temps et se sont souvent suivis d’une verbalisation de la part des forces de l’ordre. Arnaud Benoit, directeur de cabinet du préfet de Maine-et-Loire explique « Il n’y a pas de répit et on doit continuer sur cette voie. La pente est bonne et les chiffres diminuent, il ne faut pas se relâcher […] En règle générale, les gens ont du civisme et sont régulièrement en règle, mais il y en a qui n’ont pas forcément le même civisme« . Une manière de justifier les contrôles régulier. Des contrôles avec des dispositifs renforcés avec la présence de CRS et des réservistes de la Gendarmerie « il faut une mobilisation forte et dynamique pour effectuer ce type de contrôles. D’autant plus qu’il faut continuer à protéger les lieux de cultes ou bien les écoles au vu de l’actualité » précise Arnaud Benoit.

En moyenne, chaque contrôle d’attestation se conclut avec 10 à 25% de fautes « cela reste raisonnable et on se rapproche très souvent des 10%. Après cela dépend des contrôles en fonction des lieux, des horaires, etc…« . Lors de cette opération de contrôle, 90 véhicules ont été contrôlés et seulement 6 personnes ont été verbalisées pour un défaut d’attestation et 1 piéton pour non-port du masque. Au delà des vérifications des attestations, 9 contraventions ont été distribuées pour des infractions routières.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =