Gilets jaunes : qu’en est-il des blocages dans la Maine-et-Loire ?

Credit VB -Gilets jaunes : qu’en est-il des blocages dans la Maine-et-Loire ?

Le 17 novembre 2018, la mobilisation des gilets jaunes dans la Maine-et-Loire a débuté. Se réunissant pour s’opposer contre la hausse des prix du carburant sur le plan national, la manifestation semble avoir pris de l’ampleur du côté de la Maine-et-Loire. Il y a encore quelques jours, ces manifestations étaient prévues, mais rien n’était encore certain. Nous assistons désormais au blocage de plusieurs points d’accès dans tout le département.

L’une des principales conditions mises en place par ces manifestants est d’arborer un gilet jaune. Le gilet jaune peut également être posé derrière le pare-brise de chaque véhicule pour maximiser le plus d’intérêt autour de cette cause. On peut donc voir que cette manifestation a suscité de l’intérêt dans toute la France, y compris sur le plan international. Elle a également fait le tour des réseaux sociaux, que ce soit sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, et même sur des sites de sport tels que GuideParisSportifs.be.

Une autre condition pour faire appel à l’attention de l’Etat pour réduire ce coût du carburant était de se rassembler dans la Maine-et-Loire pour manifester toute la journée, si possible durant des jours. Alors, qu’en est-il des manifestations qui ont lieu à ce moment précis de la journée ?

Le nombre de manifestants en cette journée

Il est difficile de donner le nombre exact des manifestants présents dans la Maine-et-Loire, mais on assiste tout de même à une masse de manifestants. On se souvient encore du trafic qu’ont attiré les deux pages Facebook des manifestants il y a quelques jours. Au départ de l’organisation de cette manifestation (environ le 13 novembre), on pouvait noter un peu plus de 700 membres sur la page 49 Angers. A partir du 15 novembre, ce nombre est monté à un peu plus de 1 300 participants.

Du côté de la page Blocages 49, le nombre de participants est quitté de 6 156 à 6 414 membres. Cette implication massive s’est également perçue sur la place de Maine-et-Loire, ce qui permet de noter l’importance de cette manifestation.

Faut-il s’attendre à un blocage total ?

En effet, les manifestants prévoient d’effectuer un blocage total, aussi longtemps que possible pour qu’ils soient écoutés. D’après Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, il demande aux manifestants de « ne pas entraver la circulation ». En réponse à la demande du ministre de l’Intérieur, un manifestant s’est permis de répondre en déclarant que « le but des actions menées sera de limiter les rentrées d’argent pour l’Etat et non de bloquer les automobilistes qui vont travailler ».

En ce moment, les manifestations continuent. Les différents points de blocages sont occupés depuis 8h du matin, avec pour objectif de lever les barrières des barrages, bloquer les grandes surfaces, les ronds-points, les stations de service. Les principaux points de blocage évoqués à Angers sont la Carrefour Saint-Serge, Espace Anjou, le château et le rond-point du boulevard de la liberté. Les réseaux sociaux affichent plus de points de blocage, mais les jours qui suivent nous en diront davantage.

Publi-information

Publié le 21/11/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Non classe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 7 = 3

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.